XV de France: Haouas s’excuse pour son coup de poing face à l’Ecosse

Lancé en équipe de France lors du Tournoi des VI Nations, Mohamed Haouas s’est d’abord régalé lors des trois victoires inaugurales des Bleus face à l’Angleterre, l’Italie puis au pays de Galles.

Le pilier de Montpellier a ensuite dégoupillé et reçu un carton rouge lors de la défaite tricolore en Ecosse (28-17)

Les excuses d’Haouas

Suspendu trois semaines après son coup de poing sur le troisième-ligne Jamie Ritchie, l’avant héraultais est revenu sur son geste ce dimanche et a présenté des excuses publiques ce dimanche.

“Je tiens tout d’abord à m’excuser, a lancé Haouas lors d’un entretien accordé au journal L’Equipe. C’est un geste que je ne dois jamais faire. C’est une connerie!”

Un mauvais réflexe, une erreur

Pris dans un accrochage au sol avec plusieurs Ecossais, Mohamed Houas a d’abord voulu se dégager avec un peu trop de véhémence. Pris à partie et cherché par deux joueurs de la troisième-ligne du XV Chardon, le pilier a d’abord pris la chose avec calme, esquissant même un sourire. Mais face aux provocations, le jeune international a fini par craquer et perdre son sang-froid.

“C’est parti tout seul. Depuis le début du match, les Écossais provoquaient, a tenu à rappeler le Français. Peut-être que j’étais visé, je ne sais pas. Mais ce n’est pas une excuse. J’ai été pris par l’émotion. Mais je le répète, je regrette mon geste. J’ai honte. C’était une erreur, je l’assume.”

Haouas a cru que “l’équipe de France, c’était fini”

Après visionnage des images par les arbitres, la sentence est tombée et Mohamed Haouas a reçu son premier carton rouge en sélection, à la veille de ses 26 ans. Un triste cadeau d’anniversaire en avance qui lui a même fait craindre de devoir dire adieu aux Bleus. 

“J’étais au bout de ma vie! J’étais dégoûté. Je pensais à l’équipe, que je mettais en danger, à mes coéquipiers que je laissais à quatorze, a regretté le pilier. Je n’étais pas bien. Je me suis même dit que l’équipe de France, c’était fini. Je regrette vraiment mon geste, mais cela va me servir de leçon.”

Une suspension pendant le confinement

Le Montpelliérain a ensuite expliqué comment il avait immédiatement demandé pardon à ses coéquipiers et au staff de l’équipe de France à l’issue de la rencontre. Soutenu par le reste du groupe France et notamment le sélectionneur Fabien Galthié, il a finalement appris de son erreur et échappé à une peine trop lourde en écopant de seulement trois semaines pour son coup de sang.

La FFR a confirmé ce samedi que la suspension  avait été purgée pendant le confinement liée à l’épidémie de coronavirus. Le joueur du MHR pourra jouer dès la reprise du Top 14 et même pour le match décalé du Tournoi face à l’Irlande. Mohamed Haouas, lui, a promis qu’on ne l’y rependrait plus.

Lire la suite sur RMC Sport