“Un timing pas bon” : Van Avermaet évoque le vaccin pour expliquer sa saison décevante

0 0
Read Time:1 Minute, 50 Second

A l’occasion du stage de son équipe AG2R Citroën en Espagne, Greg Van Avermaet est revenu dans les médias belges sur son bilan 2021 et son hiver contrarié par le Covid-19 en novembre. “Je ne regrette pas du tout de m’être fait vacciner. Je pense simplement que le timing n’était pas le bon puisque j’enchaînais ensuite le Critérium du Dauphiné (30 mai au 6 juin), le Tour de France et les Jeux Olympiques“, a déclaré le coureur belge qui avait pris début avril la troisième place du Tour des Flandres.

Revivez le jour de gloire de Van Avermaet

Mon corps n’a jamais répondu favorablement à la demande de ma tête, après le vaccin“, a estimé Van Avermaet en avouant avoir “eu du mal à suivre le rythme du “grupetto” au Tour de France“. “Mais le vaccin n’est pas le seul paramètre qui peut expliquer mon manque de force lors de la deuxième partie de la saison. J’en ai peut-être fait un peu trop également”. “Mes valeurs sanguines n’étaient pas bonnes, les tests de l’automne l’ont montré. Mon corps se battait contre quelque chose“, a poursuivi le Belge âgé de 36 ans.

Paris – Nice

Van Aert sur Paris-Nice en vue des classiques

HIER À 20:53

J’ai vécu dans une pièce séparée, ma nourriture était déposée sur un plateau à la porte. C’était spécial, les enfants me regardaient comme si j’étais un alien. Pour la première fois, je n’ai rien fait, absolument rien, pendant 10 jours“, a raconté le champion olympique de Rio qui a surtout souffert de la perte du goût. “Je suis ainsi resté sans vélo un peu plus longtemps que prévu. Ça ne peut pas faire de mal, certainement, après ma saison difficile“, a ajouté le vainqueur de Paris-Roubaix 2017. En 2022, le Belge a prévu de recevoir le rappel vaccinal après Paris-Roubaix (17 avril) : “J’étais positif au Covid en novembre donc j’ai des anticorps pour quelques mois.”

Tour de France

Roglic mais aussi Vingegaard : Jumbo-Visma annonce un duo de leaders pour le Tour

HIER À 16:00

Cyclisme

Plus de 150km par jour par -30°C : le défi fou d’Arnaud Manzanini jusqu’au Cap Nord

HIER À 15:26

Lire la suite sur Eurosport.fr

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Chelsea : l’OL ne lâche rien pour Emerson, Tuchel active un plan B en urgence
Next post Open d’Australie: “Les exemptions ont ouvert une brèche”, estime Grosjean sur l’affaire Djokovic