Un joueur atteint du coronavirus a organisé trois fêtes chez lui

Juan Cazares a fait très fort pendant le confinement. Le milieu offensif équatorien de l’Atlético Mineiro (Brésil) est suspecté d’avoir organisé trois fêtes chez lui alors que les rassemblements sont interdits au Brésil, l’un des pays les plus touchés au monde par le coronavirus. Et Cazares est bien placé pour le savoir puisqu’il a été testé positif au Covid-19 lors de son retour au club la semaine dernière.

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

Tous les invités en quarantaine

Selon les premiers éléments recueillis, il a d’abord été dénoncé par ses voisins pour une fête organisé le 15 mai. Il est suspecté d’en avoir organisé au moins un autre avant de récidiver dimanche quelques heures après avoir passé le test par le biais de son club, qui l’a mis en quatorzaine et écarté de l’entraînement. Les autorités ont donc dû contacter tous les invités pour leur demander d’observer une période de quarantaine avec leurs familles. 

Selon Globo, Cazares a écopé d’une amende de 22.000 euros de la part des autorités.

Chassé d’un terrain de foot pendant le confinement

L’Equatorien s’est déjà fait remarquer pendant le confinement pour avoir joué au foot sur un terrain de Belo Horizonte avec un coéquipier, le Vénézuélien, Rómulo Otero, alors que cela était interdit. Les deux joueurs s’étaient fait chasser de l’endroit.

Lire la suite sur RMC Sport