Un Benzema phénoménal porte le Real

LIGA – Le Real Madrid a pu compter sur un énorme Karim Benzema. Auteur d’un doublé, dont un but sensationnel, le Français a été le grand artisan de la victoire madrilène face à Valence jeudi à Madrid (3-0). Marco Asensio a également marqué pour son retour après onze mois d’absence. Deuxième au classement, la formation de Zinedine Zidane revient à deux longueurs du FC Barcelone.

Le Real ne lâche pas le morceau. Mis sous pression par le FC Barcelone dans la course au titre, les Merengue ont fait sauter le verrou du FC Valence (3-0) jeudi soir, lors de la 29e journée de Liga. Un doublé de Karim Benzema et un but Marco Asensio, de retour après presque un an d’absence, ont permis aux hommes de Zinedine Zidane de revenir à deux longueurs des Blaugrana. Le club che, lui, reste huitième et voit la Ligue des Champions s’éloigner.

Liga

Ronaldo : “Je signerais Mbappé, c’est le joueur qui me ressemble le plus”

IL Y A 6 HEURES

Un doublé et une belle histoire. Voilà comment le Real s’en est sorti sur la pelouse de son centre d’entraînement, pour rester pleinement engagé dans la course au titre. Longtemps trouvé trop loin du but, Karim Benzema a fini par sortir son costume de héros en concluant d’abord un service d’Eden Hazard (1-0, 61e), puis en réalisant un enchaînement exceptionnel – contrôle du droit, volée du gauche – en fin de renc. Absent depuis près d’un an, Marco Asensio a de son côté marqué sur son premier ballon, en reprenant d’une reprise du gauche un centre de Ferland Mendy (2-0, 74e).

Moreno écœuré

Voilà donc de nombreuses raisons de sourire du côté de la Maison Blanche. Mais les hommes de Zidane auraient pu vivre une toute autre soirée. Avec un milieu renforcé par Federico Valverde, le collectif madrilène a d’abord peiné à trouver les espaces et a multiplié les tentatives lointaines, faisant briller Jasper Cillessen, irréprochable sur les… huit tirs cadrés du premier acte. Une fois son entame difficile digérée, le club che a même failli doucher les locaux.

Rodrigo Moreno a en effet buté sur le poteau de Thibaut Courtois (14e), avant de voir son but être refusé pour un hors-jeu de quelques millimètres de Maxi Gomez (24e). Ou comment une rencontre peut tourner. La suite a été beaucoup plus tranquille pour un Real jamais inquiété dans le second acte. La différence est venue du banc, aussi, puisque Kevin Gameiro, tout juste entré en jeu, a perdu le ballon de l’ouverture du score avant qu’Asensio ne fasse des siennes. Un turnover qui aura certainement son importance dimanche, lors du déplacement madrilène sur la pelouse de la Real Sociedad (22h).

Liga

Blessé à la cuisse droite, Isco rejoint Lucas Vázquez à l’infirmerie du Real

IL Y A 7 HEURES

Liga

Sergio Ramos, le défenseur qui a une âme d’attaquant

HIER À 21:59

Lire la suite sur Eurosport.fr