Tsonga explique son projet d’académies pour son après-carrière

Les coups d’éclat sont malheureusement devenus moins fréquents que les pépins physiques. A 34 ans désormais, et après une riche carrière dans le tennis professionnel, Jo-Wilfried Tsonga sait que la fin est bien plus proche que le début. Aussi, le natif du Mans a commencé à penser à son avenir. A y penser, et à le préparer, même.

Interrogé ce jeudi par Tony Estanguet dans un “live” pour Paris 2024 sur Facebook, l’ex numéro 5 mondial en a dit plus sur ses futurs projets.

“Apporter mon expérience”

“Je me projette un petit peu, je sens que mon corps commence doucement à me dire que c’est difficile, admet Tsonga. Alors pour me vider la tête et me permettre d’endurer la difficulté des matchs et des entraînements, je me suis permis de penser à la suite. J’ai des gros projets d’académies qui sont déjà lancés et qui sont en train de se développer, notamment à Lyon, dans le Parc OL à coté du Groupama Stadium, ou encore à Nice.”

Des académies qui permettront à l’ancien finaliste de l’Open d’Australie de transmettre un peu de son savoir. “A travers ça, je vais garder un pied dans le tennis par la suite, et aider des jeunes joueurs à vivre leurs rêves qui peuvent être multiples, indique-t-il. C’est ce qui est génial dans le tennis. A travers les résultats, on peut éventuellement décrocher des bourses pour des universités, ou atteindre un niveau professionnel bien sûr, mais le tennis est aussi un parcours de vie, quand on fait du sport cela nous permet de gérer différemment des situations en dehors. Je vais essayer d’apporter un peu de mon expérience et voir ce que ça donne.”

Lire la suite sur RMC Sport