Toulon a maîtrisé la réaction castraise

« Castres est une équipe avec des valeurs et après avoir pris 60 points, on savait qu’ils viendraient avec des intentions. Ils étaient parfois à 14 sur la ligne et ils nous ont mis beaucoup de pression ». Auteur d’un 5/5 au pied (14 points), Louis Carbonel a encore pesé sur cette rencontre très disputée. Longtemps le score est d’ailleurs resté étriqué avec seulement 6-3 pour le RCT à la pause. Mais quand les offensives toulonnaises ne passaient pas face au mur bleu et blanc, la précision dans le but du jeune ouvreur a vraiment récompensé les efforts varois. Après un premier break au pied (12-6), Toulon trouvait la brèche pour la première fois suite à une relance de Cordin pour un essai de 60m signé Duncan Paia’aua (59e). C’était le seul éclair de cette partie mais il a été décisif pour les joueurs de Patrice Collazo qui ont globalement maîtrisé la rencontre.

Castres a retrouvé des couleurs

Le cinglant 62-3 encaissé à La Rochelle samedi dernier a clairement résonné dans toutes les têtes tarnaises car le CO a montré un tout autre visage ce soir sur La Rade. Avec une défense très haute et très agressive, les joueurs de Mauricio Reggiardo ont contré de nombreuses offensives du RCT mais aussi récupéré plusieurs ballons au sol. Un caractère retrouvé qui n’a malheureusement pas gommé le manque de réalisme (neuf points laissés en route au pied) avec beaucoup d’imprécisions notamment en zone de marque. “On veut retrouver notre niveau mais aujourd’hui, on n’est pas en confiance même si c’est beaucoup plus positif que la dernière fois. On doit franchir encore un palier la semaine prochaine” résumait Thomas Combezou après la rencontre.

Castres a donc retrouvé des couleurs mais n’a pas réussi à empêcher ce cinquième revers consécutif face à Toulon en championnat (19-6). Malgré un manque de réussite à la main, les Toulonnais signent donc un onzième match sans défaite (10 victoires, 1 nul) dans leur antre de Mayol (19-6) et retrouvent la victoire après leur écueil en finale de Challenge Cup.

Lire la suite sur Eurosport.fr