Tottenham: un contrat record pour le naming avec Amazon?

Un contrat record. C’est ce que compte obtenir Daniel Levy pour son stade. Selon le Daily Mail, Amazon serait aujourd’hui le prétendant le mieux placé pour décrocher les droits de naming du Tottenham Hotspur Stadium. Le patron des Spurs aimerait céder ses droits contre 25 millions de livres par saison, soit environ 28,7 millions d’euros, sur une période d’au moins dix ans. L’accord pourrait donc atteindre les 250 millions de livres (287 millions d’euros). Un tel deal éclipserait Manchester City et son enceinte. La compagnie aérienne des Emirats arabes unis, Etihad, débourse près de 25 millions d’euros par an pour le naming du stade des Skyblues.

Nike également intéressé

Si Tottenham bénéficie de la forte concurrence dans ce dossier, incarnée notamment par Nike, le leader mondial de l’e-commerce présente l’avantage d’être déjà en affaires avec le club londonien. Un docu-série consacré aux joueurs de José Mourinho a effectivement été tourné ces derniers mois et devrait être diffusé cette année sur la plateforme Amazon Prime Video. Le groupe de Jeff Bezos, qui a récemment gonflé ses effectifs pour faire face à l’afflux des commandes en ligne depuis le début de la pandémie de Covid-19, souhaiterait obtenir le naming du stade de Tottenham pour bénéficier de l’attrait mondial de la Premier League et de la Ligue des champions.

Le fait que l’enceinte accueille des rencontres de NFL grâce à son terrain rétractable serait vu comme un atout supplémentaire. Avec 62.062 places, le Tottenham Hotspur Stadium est la deuxième enceinte la deuxième plus grande d’Angleterre pour un club, derrière Old Trafford à Manchester (près de 75.000 places). Doté d’une boutique de 2.000 mètres carrés, d’une micro brasserie et d’une tribune sud de 17.500 places dessinée pour ressembler au maximum au “Mur jaune” du Borussia Dortmund, ce petit bijou a coûté environ un milliard de livres (environ 1,16 milliard d’euros).

Lire la suite sur RMC Sport