Tennis: l’US Open pourrait aussi être reporté

“L’USTA (Fédération américaine de tennis, NDLR) continue à travailler sur l’organisation de l’US Open 2020 et elle n’introduit pour l’instant aucun changement à son programme”, ont indiqué les organisateurs du tournoi new-yorkais. “Mais nous vivons une période sans précédent et nous sommes en train d’étudier toutes les options qui s’offrent à nous, y compris la possibilité de reporter le tournoi”, poursuit le communiqué de l’USTA.

Mais dans ce qui ressemble à une critique des organisateurs de Roland-Garros qui ont reporté mardi le début de leur épreuve –prévue initialement le 24 mai pour un fin le 7 juin– au 20 septembre, soit une semaine seulement après la fin théorique de l’US Open, l’USTA a prévenu que “cette décision (du report potentiel) ne devait pas être prise unilatéralement”.

Une critique envers Roland-Garros

“L’USTA prendrait uniquement cette décision après avoir consulté les autres tournois du Grand Chelem, l’ATP, la WTA, la Fédération internationale et nos autres partenaires, y compris la Laver Cup”, a-t-elle insisté. La décision de la Fédération française de tennis (FFT), organisatrice du tournoi de Roland-Garros, justifiée par les répercussions de la pandémie de coronavirus et du confinement décidé en France depuis mardi sur des travaux de modernisation et d’agrandissement en cours, a été critiquée par des joueurs et des joueuses de premier plan, comme l’ancienne N.1 mondiale, la Japonaise Naomi Osaka.

La reprogrammation à l’automne du rendez-vous parisien va en effet conduire à un embouteillage et des allers-retours entre surfaces inédits dans le calendrier du tennis. Pas moins de dix tournois –5 ATP et 5 WTA–, et la Laver Cup –affrontement entre l’Europe et le Reste du monde chapeauté par Roger Federer– sont programmés au cours des deux semaines que s’est attribué Roland-Garros.

Lire la suite sur RMC Sport