“Suivre la même ligne que la France” : Après la L1, la Serie A pourrait décider de s’arrêter

SERIE A – L’Italie pourrait bien être le premier pays à suivre la France. Au lendemain de l’arrêt définitif de la saison de Ligue 1, le ministre italien des Sports a annoncé que la même solution pourrait être adoptée pour la Serie A.

Jamais deux sans trois. Après les Pays-Bas et la France, l’Italie pourrait bien être le troisième pays à voir son championnat de football s’arrêter. Au lendemain de l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe, qui a officiellement mis un point final à la saison 2019-2020 de Ligue 1, le gouvernement transalpin est prêt à suivre la même ligne directrice que son homologue français. C’est du moins ce qu’a annoncé Vincenzo Spadafora, le ministre italien des Sports, ce mercredi.

La Serie A vers un arrêt définitif ?

"Trahison" et "discrimination" : le football italien entre en guerre avec son gouvernement"Trahison" et "discrimination" : le football italien entre en guerre avec son gouvernement

Serie A

“Trahison” et “discrimination” : le football italien entre en guerre avec son gouvernement

IL Y A 18 HEURES

La reprise de la Serie A ? Pour ne plus avoir d’incertitudes, il suffit de suivre les décisions de la France et des Pays-Bas, a-t-il expliqué lors de l’émission “Omnibus” sur La7. Sincèrement, je vois le chemin se faire de plus en plus serré. Le débat concernant les entraînements est différent. Je serais à la place des présidents, je commencerais à réfléchir à la saison prochaine. La décision de la France peut pousser l’Italie et d’autres pays européens à faire de même. Et en lisant certaines déclarations, je pense qu’il pourrait y avoir une majorité de présidents (de Serie A) à demander la suspension définitive de la saison“.

Dans le

collimateur des instances du Calcio, Spadafora a assuré qu’il serait “un fou” à vouloir “diaboliser” le football. “Il apporte de l’argent à tout le système sportif. Mais si la reprise ne pourra pas se faire en toute sécurité, on devra s’arrêter“, a-t-il ajouté, précisant qu’il ne savait pas si les tests disponibles “seraient suffisants” pour tous les acteurs concernés. Pour conclure, le ministre italien des Sports a appelé les parties prenantes à “réfléchir à un plan B“.

En cette fin de semaine, le protocole de reprise des entraînements, jugé pour l’instant “insuffisant” par le Comité scientifique, devrait être déclaré viable… ou non. “Ensuite, on le communiquera aux clubs et on décidera sur la prise du championnat“, conclut Spadafora. L’horizon s’obscurcit pour la Serie A.

"Trahison" et "discrimination" : le football italien entre en guerre avec son gouvernement"Trahison" et "discrimination" : le football italien entre en guerre avec son gouvernement

Serie A

“Trahison” et “discrimination” : le football italien entre en guerre avec son gouvernement

IL Y A 18 HEURES

Pas d'entraînements avant le 18 mai : le directeur sportif de la Lazio se sent "discriminé"Pas d'entraînements avant le 18 mai : le directeur sportif de la Lazio se sent "discriminé"

Serie A

Pas d’entraînements avant le 18 mai : le directeur sportif de la Lazio se sent “discriminé”

HIER À 15:54

Lire la suite sur Eurosport.fr