Stade Français: Gonzalo Quesada, le retour dont rêvaient les supporters

Depuis quelques jours, certains supporters parisiens s’étaient mis à rêver. Avec la mise à l’écart des Jaguares pour le prochain Super Rugby, profondément remodelé en raison de la pandémie, l’avenir de Gonzalo Quesada était en effet devenu très incertain en Argentine. Il y a encore deux mois, il était acquis que l’ancien international ne reviendrait pas au Stade Français cet été. Les discussions avaient bel et bien été stoppées car le technicien de 46 ans entendait respecter sa dernière année de contrat au pays. La piste avait été concrètement abandonnée.

Mais le Covid-19 a tout changé, ainsi, sans doute, que le départ d’Agustin Pichot de World Rugby. Les joueurs argentins ont même été incités s’exiler en Europe ces derniers jours. “L’UAR nous a dit que si quelqu’un reçoit une proposition de l’étranger, il faut qu’il l’accepte, disait ainsi le capitaine Jerónimo de la Fuente à ESPN voilà quelques jours. Cela allégera également un peu les coûts. Toute l’équipe ne va pas partir. Il y restera des matchs à disputer ici, en Argentine. Mais ceux qui ont la possibilité pourront partir.” Les CV de plusieurs internationaux circulent déjà un peu partout. Au Stade Français, comme ailleurs. Et pour les entraineurs?

Sempéré et Arias à ses côtés

Au Stade Français, on n’avait jamais vraiment abandonné l’idée de recruter un manager expérimenté pour renforcer le staff de Julien Arias et Laurent Sempéré, promus après l’éviction du Sud-Africain Heyneke Meyer en novembre dernier. La piste Quesada a été concrètement et discrètement relancée au Stade Français. Et l’homme qui a conduit le club parisien au titre de champion de France en 2015 va effectivement revenir, comme confirmé par le club ce vendredi soir. “Le staff d’entraîneurs sera donc composé de Gonzalo Quesada, Laurent Sempéré et Julien Arias”, précise le communiqué.

L’Argentin, en poste de 2013 à 2017 du côté de Jean-Bouin, a changé d’avis et entend tenter une nouvelle aventure dans le Top 14, dans un club et une ville qu’il aime tant. Avec le récent départ de Fabrice Landreau à Cognac, qui occupait le poste de directeur sportif délégué, une place s’était en plus libérée dans l’organigramme. Le Directeur général parisien, Thomas Lombard, peut se frotter les mains. Il signe un très beau coup qui ravir ses supporters.

Lire la suite sur RMC Sport