Serie A: les vingt clubs se mettent d’accord pour une reprise du championnat

Un front commun semble se dessiner pour une reprise des compétitions en Italie. Les vingt clubs qui composent le championnat de Serie A ont indiqué à l’unanimité ce lundi, au terme d’une assemblée qui s’est déroulée en visioconférence, qu’ils avaient l’intention de boucler la saison, actuellement suspendue en raison de la pandémie de coronavirus. La veille, c’est la Ligue italienne de football qui confirmait la première sa volonté de terminer l’exercice en cours, à une condition cependant, à laquelle souscrivent les vingt clubs du championnat italien de première division: que les conditions sanitaires le permettent.

Vers une reprise des matches fin mai-début juin?

Le championnat pourra reprendre “si le gouvernement l’autorise, dans le plein respect des règles de protection de la santé et de la sécurité”, peut-on lire dans un communiqué. Toute reprise se ferait “en conformité avec les règles établies par la Fédération internationale (FIFA), l’UEFA et la Fédération italienne (FIGC)”, et “conformément aux protocoles médicaux pour protéger les joueurs”, rappelait la Ligue italienne de football. La veille, toujours, huit clubs (Parme, Spal, Brescia, Torino, Sampdoria, Udinese, Bologna et Fiorentina) avaient fait part de leurs inquiétudes, selon les médias italiens. Se seraient-elles évaporées pendant la nuit?

Le ministre des Sports italien, Vincenzo Spadafora, était en tout cas bien incapable de dissiper le doute quant à la viabilité d’une reprise dans ces conditions. “Que la Serie A ne se fasse aucune illusion: il n’y a aucune garantie de reprise des entraînements et des matches le 4 mai”, date à laquelle le déconfinement doit être enclenché, avait-il prévenu sur la Rai 2. Spadafora doit rencontrer les dirigeants de la Fédération italienne de football (FIGC) cette semaine. Vendredi, elle avait plaidé pour une reprise des matches fin mai-début juin. Avec 24.000 morts, l’Italie est le pays le plus touché dans le monde par l’épidémie de Covid-19, derrière les Etats-Unis. 

Lire la suite sur RMC Sport