Roland-Garros 2020: “À mon avis, c’est mort”, Noah doute de la tenue du tournoi

Yannick Noah n’y croit pas. Le dernier vainqueur français du simple messieurs de Roland-Garros (1983) se montre très pessimiste sur la tenue de l’édition 2020 du tournoi parisien, initialement prévue du 24 mai au 7 juin avant d’être reprogrammée du 20 septembre au 4 octobre à cause de la pandémie de Covid-19. “À mon avis, c’est mort”, estime le chanteur, invité mercredi du Super Moscato Show sur RMC.

L’ancien capitaine de l’équipe de France en Coupe Davis s’est notamment fait cet avis après avoir “parlé un peu” avec Guy Forget, directeur de Roland-Garros. “Il me dit que c’est possible, mais ce n’est pas gagné”, confie-t-il.

“Une catastrophe”

“Ça va être difficile, à mon avis. C’est très dur pour les tournois. Pour Roland-Garros, perdre une année sur le plan économique, c’est vraiment une catastrophe”, conclut Yannick Noah.

Le report de Roland-Garros, décidé de façon unilatérale et annoncé à la mi-mars par la fédération française de tennis (FFT), avait fait grincer des dents. D’autant que cette reprogrammation s’est placée une semaine à peine après la fin théorique de l’US Open et chevauchait les dates de la Laver Cup, compétition d’exhibition créée par Roger Federer. Celle-ci a toutefois été reportée à 2021.

Lire la suite sur RMC Sport