Richaun Holmes ne se voit nulle part ailleurs qu’à Sacramento

En ne retenant pas leur pivot titulaire, Willie Cauley-Stein, l’été dernier, les Kings savaient qu’ils devraient trouver un remplaçant sur le marché des agent libres. Le front office a immédiatement mis le grappin sur Dewayne Dedmon dès les premières heures de la free agency. Avec un contrat bétonné – 39 millions sur 3 ans – le joueur des Hawks était attendu pour occuper la place principale dans la raquette californienne. L’ajout un peu plus tard en juillet de Richaun Holmes – 10 millions sur 2 ans – apparaissait plus comme un bon complément dans les rotations du coach Luke Walton. Lors du quatrième match de la saison, Holmes crève l’écran avec une performance à 24 points et 13 rebonds en sortie de banc. En une soirée, Richaun a inscrit autant de points que Dedmon en 4 rencontres. Walton n’hésite pas et fait de l’ancien Sixer son pivot titulaire. Un choix qu’il ne va pas regretter. Combattif au rebond et efficace sur pick’n’roll, Holmes coche toutes les cases. En décembre, alors que les Kings sont à la peine, l’intérieur surnage avec 15.4 points, 8.9 rebonds, 1.4 steal et 1.2 block. Seule une blessure à l’épaule en février ralentira sa course. Interrogé par le journaliste James Ham sur son avenir en NBA, Holmes ne se voit pas ailleurs qu’à Sacramento :

 

J’adore complètement Sacramento. Cette communauté, cette ville et ces fans m’ont montré en peu de temps passé ici que je ne me voyais vraiment pas jouer ailleurs. J’adorerais jouer ici le reste de ma carrière. J’adore jouer devant ces fans et faire partie de cette communauté. C’est un endroit formidable et je veux juste en faire partie. Dès que je suis arrivé ici, ça m’a semblé être l’ajustement parfait. De l’équipe, aux fans, en passant par les habitants, tout le monde montre de l’amour.

 

Après des expériences à Philadelphie et Phoenix, Holmes a trouvé son bonheur en Californie. Pour la première fois depuis son entrée en NBA, il reçoit un temps de jeu conséquent (28 minutes) et a gagné le coeur des fans grâce à son énergie dépensée sur le parquet. Il faudra tout de même confirmer ces bonnes intentions sur la durée. Le pivot a bénéficié de la blessure de Marvin Bagley cette saison et devra lutter pour garder sa place de titulaire face aux autres intérieurs du roster, Harry Giles et Alex Len.

Lire la suite sur Insidebasket.com