Real Madrid: Roberto Carlos raconte la nuit blanche avant la finale de la Ligue des champions

Pour Roberto Carlos, l’année 1998 ne se résume pas à la défaite cuisante du Brésil en finale de la Coupe du monde face à la France. Quelques semaines avant de subir la loi de Zinédine Zidane au Stade de France, l’arrière gauche a battu le Français, alors meneur de jeu de la Juventus, en finale de la Ligue des champions.

Le gaucher de 47 ans n’a pas oublié cette rencontre disputée à l’Amsterdam Arena. Ni la nuit qui la précédée. Il se souvient qu’une pression énorme pesait sur les joueurs du Real Madrid, le club le plus titré de l’histoire: “Mais à cette époque, on n’avait pas gagné la Ligue des champions depuis 32 ans, rappelle le Brésilien à The Players Tribune. On avait dû se battre durant toute la saison en Liga. Et la Juve était en finale pour la 3e année de suite. On n’était pas favoris.”

Dans le hall de l’hôtel à 4h du matin

Et Roberto Carlos de poursuivre: “La nuit précédant la finale, aucun d’entre nous n’a réussi à dormir. Normalement, on va se coucher à 22 heures mais cette nuit-là, on était tous dans le hall de l’hôtel à quatre heures du matin à nous raconter des histoires. On n’avait pas peur. On avait beaucoup de respect pour la Juve. On était impatient que le match commence.” 

Cette nuit blanche n’a pas eu d’impact négatif sur l’équipe de Jupp Heynckes. Grâce à un but de Pedrag Mijatovic, le Real Madrid a dominé Zizou et Deschamps (1-0), remportant la 7e de ses 13 Ligues des champions. Quant à Roberto Carlos, il en gagnera deux autres en 2000 et 2002. 

Lire la suite sur RMC Sport