Racisme: “Le silence des sportifs blancs” gêne Yannick Noah

Kylian Mbappé, Gaël Monfils, Jo-Wilfried Tsonga… De nombreux sportifs français montent au créneau ces derniers jours pour dénoncer le racisme et les violences policières. Une manière de soutenir le mouvement de protestation né il y a deux semaines aux Etats-Unis, après la mort de George Floyd lors d’un contrôle à Minneapolis. 

“Ce qui me gêne, c’est que ce sont tous des métisses ou des noirs, a fait remarquer Yannick Noah, ce dimanche, sur le plateau du JT de France 2. C’est une injustice qui devrait sensibiliser tout le monde. Moi, mes enfants sont métisses. Mon dernier est blond, il est touché comme son frère qui est beaucoup plus brun. C’est un problème qui touche tout le monde.”

Relancé sur son souhait de voir plus de sportifs blancs prendre la parole sur ce sujet en France, l’ancien tennisman de 60 ans a répété son propos: “Oui, parce que leur silence me gêne”. Plus globalement, le vainqueur de Roland-Garros 1983 a tenté de mettre des mots sur le vent de révolte qui souffle sur les deux rives de l’Atlantique, dans le sillon du mouvement “Black Lives Matter”. 

“Il y a une génération de jeunes blancs qui ne veut pas de ce monde-là”

“Certains étaient étonnamment silencieux. Tout à coup, ils sont face à une certaine réalité, parce qu’on voit un meurtre en images, a-t-il expliqué. Du coup, on est obligés de réagir. Il faut ajouter le fait qu’on est tous à fleur de peau, un peu sensibles, sachant qu’on sort d’un confinement (…) Il y a une réalité qui saute à la tronche de beaucoup de gens. D’où cette réaction”. 

“Ce qui me rassure en tant que métisse, c’est qu’assez rapidement, on parle d’injustice, a-t-il poursuivi. C’est un noir, ça arrive depuis toujours. Mais là, tout à coup, il y a aussi une génération de jeunes blancs qui réalisent qu’il s’agit aussi de leur avenir à eux. Ils ne veulent pas vivre dans ce monde-là. Je suis certain que les policiers sont des gens qui font généralement bien leur travail, mais les brebis galeuses, on les a des fois un peu soutenues.”

Lire la suite sur RMC Sport