Présidence de la FFF: la réponse de Le Graët à luis Fernandez, qui veut monter une liste

Cette nouvelle concurrence ne semble pas inquiéter Noël Le Graët. “Oui j’ai vu ça ce matin. J’aime bien Luis”, a-t-il réagi ce vendredi à la volonté de Luis Fernandez de monter une liste pour l’élection à la présidence de la Fédération française de football. “Qu’il y ait des candidats, c’est très bien”, a également ajouté l’actuel patron du ballon rond tricolore, dans un entretien accordé à l’AFP.

Luis Fernandez, la veille, faisait savoir qu’il avait le soutien de joueurs marquants des Bleus des époques 1984 et 1998 pour “réorganiser la maison du football français, qui est en mauvais état”. L’ex-milieu de terrain et entraîneur du Paris Saint-Germain, aujourd’hui âgé de 60 ans, a expliqué vouloir impliquer d’anciens footballeurs dans le fonctionnement des instances.

Le Graët assure qu’il compte déjà sur des ex-joueurs

Noël Le Graët, dont le mandat actuel de président de la FFF court jusqu’en mars, est en poste depuis 2011. Le dirigeant breton de 78 ans assure ne pas savoir encore s’il sera candidat à sa propre succession, à l’occasion des élections initialement prévues en décembre 2020 mais reportées au 13 mars 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. “Très honnêtement, aujourd’hui je n’en ai aucune idée”, répond-il.

En attendant, Noël Le Graët répond au constat de Luis Fernandez et estime que des footballeurs participent déjà au fonctionnement de l’institution. Il en veut pour prendre la constitution de son comité exécutif: “J’ai Laura Georges (188 sélections avec les Bleues, ndlr), Albert Gemmrich qui a été international, Marc Keller qui a fait une carrière remarquable et Jean-Michel Aulas, un dirigeant qui me semble bien connaître le foot. J’ai aussi une ancienne internationale, Brigitte Henriques. Sur 14 membres, on n’est pas si mal”.

Le président se montre par ailleurs plus affirmatif sur l’avenir de Sylvain Ripoll et Corinne Diacre, sélectionneurs respectifs des équipes de France Espoirs et féminine, dont les mandats courent jusqu’à l’été 2021. “Ils seront bien évidemment prolongés d’un an” pour leur permettre d’être en poste à leur championnat d’Europe reporté à l’été 2022 par l’UEFA.

Lire la suite sur RMC Sport