Premier League: gros emprunt de Tottenham pour surmonter la crise

L’énorme prêt engagé par Tottenham montre que le coronavirus touche tout le monde, y compris les clubs les plus riches. Dans leur communiqué, les Spurs indiquent ce jeudi que leurs pertes, comprenant notamment les droits TV, pourraient atteindre 200 millions de livres (environ 222 millions d’euros) jusqu’en juin 2021. Ce déficit conséquent s’explique notamment par le remboursement en cours de son stade, dont le coût s’élève à plus d’un milliard d’euros.

Un investissement massif que doit toujours rembourser le club, alors que la majorité de ses revenus ont été mis à mal avec l’arrêt du championnat début mars et la pandémie de Covid-19. Tottenham a donc fait appel au système CCPP (Covid Corporate Financing Facility) qui aide financièrement les clubs anglais pendant cette période de pandémie. Environ 195 millions d’euros seront donc prêtés aux Spurs. 

Un taux à 0,5%

“Nous avons toujours géré ce club sur une base commerciale autonome. J’ai dit dès le 18 mars qu’ au cours de mes 20 années au club, il y avait eu de nombreux obstacles en cours de route, mais aucun de cette ampleur. La pandémie de COVID-19 s’est révélée être la plus grave de toutes”, déclare Daniel Lévy, président du club londonien. Par ailleurs, Tottenham précise que cet emprunt ne pourra pas permettre au club d’acheter de joueurs et que son taux s’élève à seulement 0,5%.

“Il est impératif que nous travaillions maintenant tous ensemble – scientifiques, technologues, gouvernement et secteurs des événements en direct – pour trouver un moyen sûr de ramener les spectateurs dans les lieux de sport et de divertissement. Collectivement, nous avons la capacité de soutenir le développement des nouvelles technologies pour rendre cela possible et de faire vivre à nouveau la passion aux fans lors d’événements en direct”, conclut Lévy. 

Lire la suite sur RMC Sport