Pennetta de retour en 2021 ? Fognini “essaie de la convaincre”

Fabio Fognini n’a pas sa langue dans sa poche. Et quand il accorde une interview, elle vaut généralement le détour. Celle publiée par le Corriere della Serra dimanche n’a pas échappé à la règle. L’actuel 11e joueur mondial a ainsi dévoilé son projet du moment : organiser le come-back la saison prochaine de celle avec laquelle il partage sa vie en confinement, sa femme Flavia Pennetta. “J’essaie de convaincre Flavia de revenir en 2021, comme Kim Clijsters cette année“, a-t-il affirmé au quotidien italien.

Pennetta, 38 ans, a mis fin à sa carrière peu après sa victoire à l’US Open en 2015. Le couple a ensuite eu deux enfants, Federico, 3 ans, et Farah, née en décembre dernier. “J’ai parlé à (Francesca) Schiavone et (Corrado) Barazzutti : ils l’entraînent et je manage le tout, j’ai déjà prévu le programme des tournois“, a ajouté Fognini qui a, semble-t-il bien préparé son coup. Si l’on ne sait pas si sa femme se laissera vraiment tenter, elle a peut-être été titillée par le retour surprenant de Kim Clijsters en début d’année.

Fognini ne croit pas à une reprise en 2020

La Belge, ancienne numéro 1 mondiale, s’était éloignée une première fois des courts fin 2007 pour se marier et donner naissance à son premier enfant (elle en a trois aujourd’hui). Elle avait effectué en 2009 un premier come-back retentissant au cours duquel elle avait remporté trois de ses quatre titres en Grand Chelem (Open des Etats-Unis 2009 et 2010 et Open d’Australie 2011) avant de se retirer une deuxième fois en 2012… pour finalement revenir sur le circuit en février à Dubaï, à 36 ans.

Fognini a par ailleurs estimé qu’il serait impossible de reprendre la saison, interrompue en raison de la pandémie de coronavirus. “Là maintenant, j’ai du mal à imaginer une reprise, je ne sais même pas si je retournerai en Asie“, a-t-il déclaré. “Comment un directeur de tournoi peut-il prendre cette responsabilité pour la santé des joueurs, du staff, des médias, des spectateurs ?”

Vidéo – Sandgren – Fognini : Le résumé

03:00

Dans le foot, ils sont fous. Il y a des milliers de morts et ils veulent reprendre

Alors que le COVID-19 a fait 23 660 victimes en Italie jusqu’ici, le dernier vainqueur à Monte-Carlo n’a pas cherché à cacher ses préoccupations. “Ma plus grande peur n’est pas d’attrapper le virus, mais de le diffuser. Je ne suis plus tout seul, je suis un père et un mari.” Et alors que certains poussent pour la reprise du championnat italien de football, Fognini n’y va pas par quatre chemins. “Ils sont fous, il y a des milliers de morts et ils veulent reprendre. Ils jouent avec la santé des gens, pour eux il n’y a que le business qui compte.” A bon entendeur…

Lire la suite sur Eurosport.fr