OL: plusieurs noms pour l’après-Maurice et structurer la cellule de recrutement

L’OL va profiter du départ de Florian Maurice à Rennes pour tenter de structurer un peu plus sa cellule de recrutement. La recherche d’un remplaçant à Florian Maurice, qui pourrait être accompagné en Bretagne par Jérôme Bonnissel, à ses côtés à l’OL depuis 18 mois, ne sera pas l’unique préoccupation des décideurs lyonnais. La direction souhaite redynamiser toute sa cellule, ce qui ne limitera pas le nombre d’arrivées à une seule personne. Jean-Michel Aulas et son équipe souhaitent également développer leur base de données avec la création d’un nouveau logiciel interne.

Bruno Cheyrou n’est pas le seul nom sur la liste

Comme annoncé, la piste Bruno Cheyrou est aujourd’hui la plus avancée pour remplacer Florian Maurice. Mais la direction ne prendra aucune décision avant la fin de la crise sanitaire liée au Covid-19. Ce qui n’empêche pas Juninho, le directeur sportif, et Gérard Houllier, le conseiller de Jean-Michel Aulas, d’avancer. Le profil de Bruno Cheyrou est très apprécié. Le directeur sportif des féminines au PSG parle quatre langues. L’ancien joueur de Liverpool est une piste menée par son ancien entraîneur Gérard Houllier. Mais Bruno Cheyrou est également proche de Jean-Michel Aulas, qui prendra la décision finale. 

Le nom d’Eric Abidal est remonté à Jean-Michel Aulas

Mais Bruno Cheyrou n’est pas le seul candidat. Comme annoncé par L’Equipe, Loïc Désiré (Strasbourg) est un nom apprécié. Mais Gérard Houllier a également soufflé le nom de Paul Mitchell, directeur technique de la galaxie Red Bull. Convoité par Manchester United l’année dernière, l’Anglais de 38 ans avait finalement décidé de rester chez Red Bull dans un rôle plus élargi. La barrière de la langue n’est pas considérée comme un obstacle en interne.

Ces derniers jours, un autre nom est revenu aux oreilles de Jean-Michel Aulas. Celui d’Eric Abidal. Le secrétaire technique du Barça ne serait pas contre revenir dans un club qu’il a connu comme joueur, alors que Barcelone connait une importante crise de gouvernance. Si le contact n’a pas encore été établi à ce sujet, la piste menant à Eric Abidal s’annonce onéreuse.

Lire la suite sur RMC Sport