Newcastle: c’est déjà la folie pour le poste d’entraîneur

C’est une prise de pouvoir qui va sans doute rebattre un peu les cartes de l’autre côté de la Manche. Un consortium, emmené par la femme d’affaires Amanda Staveley et soutenu par le fonds d’investissement public saoudien (PIF), serait en passe de racheter Newcastle. Avec des moyens financiers colossaux. La vente du club anglais pourrait être officialisée dans les semaines à venir. Mohammed bin Salman, le prince héritier de l’Arabie saoudite, fait partie de ce projet, dont la puissance de frappe s’annonce vertigineuse. 

De quoi imaginer des Magpies très actifs lors des prochaines fenêtres de transferts, même si les nouveaux propriétaires devront composer avec les règles du fair-play financier de l’UEFA. Une chose est sûre, les objectifs seront élevés. Dans un futur proche, le but serait d’intégrer le Big 6 du championnat, remporter des trophées et jouer régulièrement une Coupe d’Europe. 

Allegri, Pochettino et Benitez cités

Selon Sky Sports, Yasir Al-Rumayyan, qui dirige le PIF, devrait prendre la présidence du club. Reste à savoir qui en sera l’entraîneur. Steve Bruce, actuellement en poste, devrait pouvoir terminer la saison en cours, si elle va bien à son terme. Une sorte de mise à l’épreuve pour le manager de 59 ans, dont l’équipe occupe la 13e place de Premier League. 

Mais rien ne garantit que sa mission ira au-delà. Plusieurs noms circulent déjà pour le remplacer. Et pas des moindres. Libre depuis son départ de la Juventus Turin en mai 2019, Massimiliano Allegri fait partie des candidats annoncés. Mauricio Pochettino et Rafael Benitez sont également cités pour débarquer à St James Park. Autant dire que les mois à venir s’annoncent particulièrement agités pour les Magpies. 

Lire la suite sur RMC Sport