NBA: “Je n’ai commis aucun crime”, se défend Irving

Privé de matchs et même d’entraînements pour ne pas être vacciné, le meneur de jeu des Brooklyn Nets, Kyrie Irving, assume sa prise de position et les conséquences de celle-ci sur sa carrière. En estimant être libre de faire ce qu’il veut.

Il ne veut pas être présenté comme le porte-drapeau des antivaccins, mais il assume sa position. Alors qu’il a été écarté mardi du groupe des Brooklyn Nets – pour les matchs mais aussi les entraînements – pour avoir refusé de se faire vacciner contre le Covid-19, le meneur de jeu Kyrie Irving (29 ans) a tenté de se défendre mercredi soir dans un live Instagram.

“Je suis avec tous ceux qui croient ce qui est juste, a-t-il d’abord lancé. Chacun a le droit de faire ce qu’il pense être le mieux pour lui-même. Voir la façon dont cela divise notre monde, c’est triste à voir… Des gens perdent leur emploi à cause de tout ça.”

“Je n’ai fait de mal à personne”

Pour lutter contre la pandémie, la ville de New York a mis en oeuvre de nouveaux protocoles de sécurité sanitaire empêchant les adultes non vaccinés de prendre part aux entraînements ou aux matchs. Ce qui veut dire qu’Irving, en l’état actuel, est privé de basket pour avoir refusé le vaccin.

“Ce n’est pas être antivax, assure-t-il. C’est à propos de ce qui me fait du bien. Je me sens incertain. Mais c’est OK. Je connais les conséquences de la décision que je prends sur ma vie. C’est une période folle dans laquelle nous vivons. Je n’ai fait de mal à personne. Je n’ai commis aucun crime.”

“Ne croyez pas que je vais abandonner ce sport pour une obligation vaccinale”

Un peu moins borné que par le passé, Kyrie Irving a d’ailleurs tenu à ne pas passer pour un modèle à suivre. “Si vous choisissez de vous faire vacciner, je vous soutiens, a-t-il poursuivi. Faites ce qui est le mieux pour vous. Pour ma part je continue de prier pour tous ceux qui ont perdu des proches à cause du Covid.”

Quelques heures plus tôt, le site américain The Athletic avait affirmé que la direction des Nets ne prolongera pas le contrat d’Irving qui se termine l’année prochaine. “Ne croyez pas que je vais prendre ma retraite, a répondu le meneur star. Ne croyez pas que je vais abandonner ce sport pour une obligation vaccinale”.

Lire la suite sur RMC Sport