MotoGP, GP de Valence: Quartararo a chuté, Mir sur le toit du monde

Joan Mir sur le toit du monde. L’Espagnol a été couronné champion du monde de MotoGP pour la première fois dimanche à l’issue du Grand Prix de Valence remporté par l’Italien Franco Morbidelli devant l’Australien Jack Miller après un final de folie. Pol Espargaro complète le podium.

Mir dispose désormais d’une avance suffisante pour ne plus être rejoint lors de la dernière manche dimanche prochain au Portugal. Il s’agit du premier titre mondial remporté par un pilote Suzuki depuis 2000. “C’est incroyable, a commenté sur Canal Plus celui qui succède au palmarès à son compatriote Marc Marquez. Je n’ai pas de mots pour décrire mon émotion. Ce titre est ce pourquoi je me suis battu toute  ma vie. Je n’arrive pas à y croire. J’ai besoin d’un peu de temps pour réaliser ce qu’il m’arrive. C’est indescriptible.”

Triste dimanche pour Quartararo et Zarco 

Vainqueur de sa première et seule course de la saison la semaine passée au GP d’Europe, Mir est récompensé pour sa régularité (7 podiums) au cours d’une saison très ouverte et très disputée en l’absence de Marc Marquez, blessé lors de la première course.  

Le Français Fabio Quartararo, qui pouvait encore prétendre à remporter la championnat du monde, a perdu toutes ses chances en chutant pendant la course. Peu de temps avant, l’autre Tricolore, Johann Zarco a lui aussi abandonné après une chute.

Lire la suite sur RMC Sport