MotoGP (Catalogne): Quartararo fait coup double, la victoire et la tête

De retour au sommet, “El Diablo”. Vainqueur des deux premiers Grands Prix de la saison à Jerez, Fabio Quartararo a retrouvé l’Espagne avec bonheur en remportant ce dimanche le Grand Prix de Catalogne en MotoGP. Sur le circuit de Barcelone, le pilote français de l’écurie satellite Yamaha est parti de la 3e place sur la grille de départ. Il a pris le meilleur sur Valentino Rossi (Yamaha), puis sur son coéquipier Franco Morbidelli à 16 tours de l’arrivée. Les deux Italiens ont ensuite commis des erreurs, permettant à Fabio Quartararo de se détacher.

Valentino Rossi, qui semblait pouvoir monter sur le podium, a même chuté et perdu tout espoir. Vainqueur de sa troisième course cette saison, Fabio Quartararo reprend la tête du championnat du monde de MotoGP. Andrea Dovizioso (Ducati), le précédent leader, a été emporté dans la chute du Français Johann Zarco. “El Diablo” compte désormais huit points d’avance sur Joan Mir (Suzuki), qui a terminé 2e à Barcelone devant son coéquipier Alex Rins.

Quartararo: “J’ai beaucoup souffert ces derniers mois”

Fabio Quartararo pouvait donc être soulagé ce dimanche après-midi, avant d’écouter la Marseillaise sur la plus haute marche du podium. Il restait sur cinq courses très décevantes (7e en République tchèque, 8e et 13e en Autriche, abandon et 4e à Misano). “Je n’avais pas beaucoup de grip, mon pneu est complètement détruit, a expliqué le Français sur Canal +. Joan (Mir) était en train de revenir. Je n’ai pas fait un super départ mais le premier freinage était bon. J’ai pu lutter pour la victoire. J’ai beaucoup souffert ces derniers mois. Je n’étais plus remonté sur le podium depuis Jerez. Ce n’était pas facile. Je suis heureux pour ma famille et ceux qui me supportent.” Son cœur battra sans doute encore plus fort dans deux semaines, sur le circuit du Mans, pour le Grand Prix de France.

>> Plus d’informations à venir sur RMCSport.fr dans quelques instants.

>> Retrouvez également le direct de RMC et suivez-nous surTwitter et Facebook.

Lire la suite sur RMC Sport