Montpellier: Andy Delort veut le classement de la Ligue 1 à la 27e journée

Andy Delort, quelle est votre première réaction à la suite de l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe sur la fin de la saison ?

Je pense que c’est logique, c’est la meilleure solution. On le voit, il y a encore des cas (de coronavirus, ndlr). C’était beaucoup trop dangereux de nous faire attaquer de suite donc c’est une sage décision. Pour moi, c’est sûr que l’on ne devait pas reprendre. Pas que nous, pour nos familles, nos proches. En plus, il vont figer le calendrier à la 27e journée donc c’est bien (rires, Montpellier pourrait être européen si le classement s’arrête à la 27e journée). Plus sérieusement, ça serait logique même si ça m’arrange. La 28e journée n’a pas été finie donc il faut arrêter le championnat à la 27e journée.

Il va y avoir beaucoup de discussions pour trouver la meilleure solution…

Ça va être compliqué. Je pense à nous mais je pense aussi à l’AC Ajaccio (Ligue 2), que j’aime beaucoup. Pour ces clubs-là, il va falloir trouver une solution pour les départager. Ils sont 3es et je trouverais cela pas normal qu’ils ne puissent pas avoir une chance de monter. On ne connait pas encore la finalité et c’est dur de trouver la bonne solution. Mais j’ai peur qu’ils se fassent avoir.

A Montpellier, vous avez été particulièrement touché par le virus avec Junior Sambia…

On a un groupe des joueurs sur WhatsApp et quand on appris la nouvelle, ça nous a vraiment choqué. Je pense même que cela a mis un coup au football français. On pensait que les sportifs pouvaient être épargnés et là, c’est un joueur de 23 ans qui est touché gravement. Je pense que c’est la goutte qui a fait déborder le vase et qu’aujourd’hui les championnats s’arrêtent. Junior va  beaucoup mieux aujourd’hui qu’il y a trois, quatre jours. Je voudrais aussi avoir une pensée pour Guy Elfassy, bénévole au club depuis longtemps, qui nous a quitté hier (lundi).

Lire la suite sur RMC Sport