MLS: le “grand” défi de Thierry Henry durant le confinement

Comme ses homologues en cette crise sanitaire, Thierry Henry prend son mal en patience. Confiné au Canada, l’entraîneur de l’Impact de Montréal a donné mardi une conférence de presse virtuelle depuis chez lui. L’occasion d’évoquer une nouvelle fois son quotidien sans football, ou presque.

“Le foot, c’est ma passion, c’est ma vie et j’aimerais que ça reprenne mais il faut rester calme et penser à ce qu’il se passe, a rappelé l’ancien attaquant français. Quant à mes journées, je fais de l’exercice après le réveil, je cuisine, je me relaxe, je refais de l’exercice, je regarde parfois des anciens matchs, et puis je cuisine à nouveau pour le dîner…”

“La vaisselle s’accumule vite”

Mais ce qui prend du temps à Henry, c’est aussi… le ménage. “Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais j’ai l’impression qu’il faut nettoyer la maison toutes les deux minutes, s’amuse-t-il. D’habitude, on n’est pas autant chez soi mais là, la vaisselle s’accumule vite, le ménage est à faire tout le temps.”

Plus sérieusement, le champion du monde 98 a également parlé de la situation en France, qu’il suit à distance. “J’essaie de savoir ce qu’il se passe pour la famille là-bas, a-t-il glissé. Tout le monde va bien donc c’est l’important mais c’est un problème mondial. C’est comme si on était un seul pays aujourd’hui, peu importe où l’on se trouve. Donc comme tout le monde, on s’inquiète pour sa famille, on essaie de respecter les règles, et de ne pas transmettre ce virus…”

Lire la suite sur RMC Sport