Maurice-gate: Holveck rembarre Aulas

Pour se faire un nom dans le “game” des présidents de Ligue 1, rien de mieux qu’un petit clash avec le spécialiste du genre, le président de l’Olympique lyonnais Jean-Michel Aulas. Tout nouvellement nommé au stade rennais en remplacement d’Olivier Létang, et toujours confiné dans le sud de la France, Nicolas Holveck n’a donc pas manqué de saisir l’occasion de reprendre de volée le boss de l’OL.

En cause, une interview d’Aulas parue dans le Progrès dans laquelle le président de l’OL confirme d’abord le départ de Florian Maurice comme directeur sportif à Rennes, ce que ni Maurice, ni Rennes n’avait encore fait, et il a saupoudré tout cela de punchlines pas vraiment sympathiques pour l’actuel troisième de Ligue 1: “Pour lui, j’avais imaginé Paris, Barcelone, ou autre, c’est Rennes. Il faudra espérer pour lui que Rennes devienne un très grand club.”

24 heures plus tard, arrive la réponse de Nicolas Holveck, dans les colonnes de l’Equipe: “J’ai été très surpris qu’il s’exprime pour nous, dit-il. Est-ce que moi je vais confirmer quelque chose qui se passe à Lyon ? Que Florian Maurice soit en discussion avec lui pour partir, O.K., il est toujours salarié de l’OL. Mais je suis surpris qu’il dise qu’il signe chez nous. Jusqu’à preuve du contraire, je n’ai rien signé avec quelque nouveau directeur technique que ce soit, et même si c’est Jean-Michel Aulas, ce n’est pas lui qui signe les contrats à Rennes.”

On espère quand même pour Florian Maurice que ce sont des précautions oratoires, mais que l’ancien avant-centre de l’OL, mais aussi de l’OM et du PSG travaille bien à Rennes dans les prochaines semaines, car les ponts semblent bien coupés avec Jean-Michel Aulas qui avait lâché au Progrès: “Je l’ai élevé, aimé, et il nous tourne le dos le deuxième jour du confinement, alors que quinze jours avant, il avait démenti l’information, ça ne peut pas ne pas blesser.”

Lire la suite sur RMC Sport