Maldini: “Mon pire souvenir est à Marseille”

Au tour de Paolo Maldini de se prêter aux confessions dans un live Instagram. Au cours d’une conversation avec son compatriote Christian Vieiri, le légendaire défenseur de l’AC Milan a abordé des souvenirs de sa carrière de footballeur. Guéri du Covid-19, l’homme de 51 ans a expliqué qu’il était le plus “plus grand perdant de l’histoire”.

“J’ai beaucoup gagné, cinq fois la Ligue des champions, mais j’ai perdu trois finales de C1, une Supercoupe d’Europe, trois finales intercontinentales, une Coupe du monde, un championnat d’Europe et plus encore, a-t-il énuméré dans des propos retranscris par la Gazzetta dello Sport. Cela fait partie du jeu, j’ai tout accepté”. Mais un moment lui reste encore en travers de la gorge: “Peut-être que mon pire souvenir est quand nous avons perdu à Marseille”.

Un quart de finale de C1 très tendu

L’ex-numéro 3 des Rossoneri fait référence au quart de finale retour de la Coupe d’Europe des clubs champions de 1991, entre l’Olympique de Marseille et l’AC Milan, alors double tenant du titre. À l’aller, les deux équipes font nul 1-1. Mais au Vélodrome, les esprits s’échauffent et Paolo Maldini est notamment coupable d’un vilain coup sur Chris Waddle.

Puis en toute fin de rencontre, alors que les Phocéens mènent 1-0, des projecteurs tombent en panne. Les dirigeants italiens tentent d’en profiter pour réclamer une victoire sur tapis vert et demandent à leurs joueurs d’évacuer la pelouse. C’est finalement l’AC Milan qui sera sanctionné d’une défaite. “Il y avait beaucoup de confusion”, s’est rappelé Paolo Maldini sur Instagram, admettant que “ce n’était pas juste de quitter le terrain” et que son équipe “ne méritait pas de gagner”.

Lire la suite sur RMC Sport