L’UEFA confirme : en cas d’arrêt des championnats, le mérite sportif doit prévaloir

Dans un communiqué diffusé ce jeudi, l’UEFA a confirmé son intention de boucler la saison avant l’été, sans pour autant s’avancer sur le calendrier des Coupes d’Europe. En revanche, l’instance européenne a confirmé qu’en cas d’annulations des championnats, les résultats sportifs de la saison en cours seront privilégiés à un éventuel classement UEFA.

L’UEFA fixe le cap. Comme attendu, l’instance qui gère le football européen a fait le point, ce jeudi, sur les prochaines échéances, dont la reprise éventuelle de la saison. Pour l’instant, la priorité reste la même : parvenir à terminer les championnats nationaux. “L’UEFA exhorte les associations et les ligues nationales à explorer toutes les options possibles pour jouer toutes les compétitions nationales de haut niveau donnant accès aux compétitions“, explique-t-elle après une consultation avec les différentes organes du football.

La L1 les a manqués d'un rien (ou presque) : quand l'OM est passé à côté de Luis SuarezLa L1 les a manqués d'un rien (ou presque) : quand l'OM est passé à côté de Luis Suarez

Ligue 1

La L1 les a manqués d’un rien (ou presque) : quand l’OM est passé à côté de Luis Suarez

IL Y A UNE HEURE

Mais la vraie info du communiqué réside dans le plan B : que faire en cas d’arrêt obligatoire des championnats ? L’UEFA est claire : les participants aux prochaines compétitions européennes doivent être sélectionnés sur le “mérite sportif“. D’ailleurs, l’instance se réserve un droit de véto en cas de sélection illégitime d’une ligue européenne. Pour faire simple, les Fédérations ne pourront pas faire n’importe quoi.

Une saison pourra être définitivement arrêtée en cas, par exemple, d’une “promulgation d’un texte de loi interdisant les manifestations sportives“. Autre raison valable : des “obstacles économiques insurmontables” rendant impossible la fin de la saison et mettant en péril la “stabilité financière” du championnat ou des des clubs.

L’UEFA précise les critères de sélection

Pour clore les débats de ces derniers jours, entre

possibilité de “saison blanche” et prise en compte du classement UEFA, l’instance a précisé les critères de sélection correspondant aux prochains qualifiés en C1 et C3 en cas de non-conclusion des championnats :

  • La procédure de sélection des clubs doit se baser sur des “principes objectifs, transparents et non discriminatoires“.
  • Les associations et ligues nationales “devraient sinon avoir la possibilité de décider des places finales dans leurs compétitions nationales, compte tenu des circonstances spécifiques de chaque compétition“.
  • Le choix des qualifiés devra être confirmé par “les organes compétents au niveau national“.

Si ces critères ne sont pas respectés, l’UEFA pourrait alors intervenir. Et notamment pour trois saisons simples :

  • Les compétitions n’ont pas été interrompues pour les raisons énumérées par le communiqué.
  • Les clubs ont été sélectionnés selon une procédure qui n’était pas “objective, transparente et non discriminatoire“. Et donc pas selon le mérite sportif.
  • Il y a un sentiment public d’injustice après la qualification d’un club.

"Ici, les présidents sont sur la même page" : la cacophonie, spécialité française en Europe"Ici, les présidents sont sur la même page" : la cacophonie, spécialité française en Europe

Ligue 1

“Ici, les présidents sont sur la même page” : la cacophonie, spécialité française en Europe

IL Y A 5 HEURES

Pas de "saison blanche", l'OL et l'ASSE pas européens : le nouveau scénario de l'UEFAPas de "saison blanche", l'OL et l'ASSE pas européens : le nouveau scénario de l'UEFA

Ligue 1

Pas de “saison blanche”, l’OL et l’ASSE pas européens : le nouveau scénario de l’UEFA

IL Y A 5 HEURES

Lire la suite sur Eurosport.fr