L’imbroglio de la nuit : Dwight Howard resigne aux Lakers… Avant de filer à Philadelphie !

Je t’aime moi non plus, voilà les mots que se sont probablement échangés les Lakers et le camp de Dwight Howard hier, à l’occasion de cette première nuit de Free Agency. Alors que le pivot ancien All-Star avait enfin réussi son pari, revenant chez les Lakers 7 ans après une première expérience ratée pour remporter son premier titre de champion NBA, l’idylle n’aura été que de courte durée. Dwight Howard est déjà reparti de Los Angeles et ce, une saison seulement après son retour couronné de succès. Une nuit pleine de rebondissements a heurté Howard.

Dès la première heure suivant l’ouverture du marché, il a annoncé en personne sa prolongation de contrat avec les Lakers. ‘’Je reste là où j’appartiens. Je vous aime la Lakers Nation. Le doré et violet ne vieillit jamais’’. Pourtant, le dossier était loin d’être cloturé ! Ce tweet a été supprimé quelques minutes seulement après sa publication, laissant le doute s’installer de nouveau. Par la suite, ce sont les insiders Adrian Wojnarowski et Shams Charania qui nous ont informé que rien n’était encore signé ni finalisé dans cette affaire.

La réponse à cet imbroglio est arrivée quelques plus tard. En fait, les Los Angeles Lakers ont totalement changé leur fusil d’épaule dans cette Free Agency. En coulisses, Rob Pelinka devait sans doute négocier avec l’intérieur des Clippers Montrezl Harrell dans le même temps. Alors quand il a constaté que le 6ème homme de l’année était d’accord pour trahir ses Clippers et aller chez l’ennemi juré, la présence de Dwight Howard n’était plus souhaitée. Dès lors, c’est Daryl Morey le nouveau GM des Sixers qui a décroché son téléphone en opportuniste ultime. Il lui a offert le minimum vétéran sur une saison dans un rôle idéalement taillé pour lui. Dwight Howard sera le remplaçant désigné de Joel Embiid. Il aura pour mission d’apporter sa rigueur défensive sur une quinzaine de minutes par match, et pourquoi pas rendre son titulaire All-Star plus affuté lors des entraînements.

Lire la suite sur Insidebasket.com