Ligue 1. Nantes – PSG : les notes, le résumé, les réactions

Ligue 1. Nantes - PSG : les notes, le résumé, les réactions NANTES – PSG – D’abord souverain face aux Canaris, le Paris Saint-Germain a pourtant failli concéder le résultat nul, hier, à la Beaujoire. Le club de la capitale, finalement vainqueur sur le score de 2-1, conforte sa place de leader au classement de la Ligue 1. Découvrez le résumé du match et les impressions des acteurs du match.

Nantes – PSG : le résumé du match

Le Paris Saint-Germain a offert deux visages, hier, à Nantes, dans ce match comptant pour la 23e journée de Ligue 1 : séduisants et dominateurs pendant 70 minutes, les hommes de Thomas Tuchel ont été rattrapés par la fébrilité dans les 20 dernières minutes et auraient même pu être rejoints au score par les Canaris. Le début de la rencontre était donc totalement à l’avantage des hommes de Thomas Tuchel avec une belle occasion d’Icardi dès la 4e minute. L’Argentin se retrouvait seul dans la surface après une passe contrée par un défenseur nantais avant de déclencher une très lourde reprise du pied droit. Magistral, Petric mettait son corps en opposition et empêchait le but. Logiquement, l’ouverture du score intervenait un peu avant la demi-heure de jeu. Mbappé, très actif sur son couloir gauche, réalisait un bon centre à ras de terre sur Di Maria qui reprenait du gauche avant de voir Icardi effleurer la balle pour ouvrir la marque (1-0, 29e). En seconde période, Nantes ne montrait toujours rien et Paris réalisait le but du break à l’heure de jeu sur un coup de tête de Kehrer qui inscrivait le 100e but du PSG cette saison, toutes compétitions confondues (2-0, 57e). Alors que les coéquipiers de Di Maria, encore très impressionnant techniquement hier soir, géraient totalement, Kimpembe relançait à lui tout seul Nantes. Sur un ballon en retrait, le capitaine parisien faisait preuve d’un gros excès de confiance en voulant talonner le ballon depuis son milieu de terrain et manquait son geste. Simon n’en demandait pas tant et gagnait son face-à-face avec Keylor Navas pour réduire la marque (2-1, 68e). À partir de ce moment, Paris perdait totalement le fil, ratait plusieurs situations (73e, 74e, 76e, 90e) et concédait surtout de nombreuses occasions avec un Simon qui tombait sur un Navas impérial (87e) avant qu’Emond ne soit également mis en échec par le portier parisien dans le temps additionnel (92e). Paris conservait finalement les trois points et signait un 20e match sans défaite d’affilée.

17:10 – Gourcuff (Nantes) satisfait malgré tout

De son côté, Christian Gourcuff, le coach des Canaris, a souhaité retenir le positif au sortir de ce Nantes – PSG, tout en relevant les manques de son équipe : “Je ne vais pas résumer le match sur les 25 dernières minutes. En première mi-temps, on était très bien organisés pour bien contrôler les espaces mais la sortie du ballon ne nous permettait pas de réduire la pression. Le regret, c’est de prendre ce deuxième but qui complique les choses. Mais ensuite, on est en capacité de faire quelque chose, même s’il ne faut pas oublier les grosses occasions qu’ils ont eues (…) Le foot, c’est comme ça. On savait qu’on avait une série difficile, qui aurait pu tourner différemment. C’est le match de Bordeaux qui fait tâche. On a eu le mérite de maintenir l’intérêt du match jusqu’au bout, ce soir”.

16:47 – Tuchel (PSG) : “Une excellente performance”

Thomas Tuchel a commenté la prestation de son équipe, hier soir, en conférence de presse, à l’issue de ce Nantes – PSG : “J’ai beaucoup aimé ce match et c’était pour moi une excellente performance. je suis très heureux de la manière dont on a joué les 70 premières minutes. On a contrôlé le match, on a joué très agressif, on a récupéré les ballons très haut, on a fait un bon match avec une qualité extraordinaire (…)  On a peut-être oublié de marquer le troisième but pour finir le travail, et après sur la première erreur de notre part, Nantes est revenu à 2-1 et les choses étaient complètement différentes. L’adversaire a joué avec beaucoup de confiance, il n’avait rien à perdre et c’est devenu un match ouvert (…) Cela peut arriver, chaque match peut tourner et c’est bien qu’on en fasse l’expérience”.

16:33 – Touré : “Il faut serrer les dents”

Le capitaine du FC Nantes, décevant hier soir face au PSG, a livré ses impressions en zone mixte après la rencontre : “On voit que dans le dernier quart d’heure il y avait la place pour mettre ce deuxième but. C’est rageant car contre ce type d’équipes, il faut marquer sur la moindre occasion. Il fallait une réaction contre Paris même si on savait que ce serait compliqué. Il y eu quelques occasions pour nous qu’on aurait pu mieux négocier. C’est encourageant pour la suite. Il faut serrer les dents. Le championnat est encore très long, il reste encore beaucoup de matches. Il ne faut pas douter ou tirer la sonnette d’alarme. Malgré les défaites, le contenu est bon”.

16:00 – Les notes de L’Equipe après Nantes – PSG

Au lendemain de ce match entre le FC Nantes et le Paris Saint-Germain, le quotidien sportif attribue les meilleures notes, côté parisien, à Keylor Navas (8/10), décisif en fin de rencontre, et à Angel Di MAria, crédité d’un 7/10.. Suivent Kehrer, Gueye, Verratti (6/10), Meunier, Kurzawa, Mbappé, Icardi (5/10), Sarabia et Kimpembe (4/10), ce dernier payant son erreur sur le but nantais. Du côté des Canaris, le buteur Moses Simon et le gardien Denis Petric obtiennent tous les deux la lnote de 7/10 tandis que Blas, Bamba et Wagué héritent d’un 6/10. Louza (5/10), Abveid, Girotto, Traoré (4/10) et surtout Touré et Prado se sont montré les moins convaincants (3/10).

15:30 – Verratti : “On savait que ce serait un match compliqué”

Marco Verratti s’est, lui, exprimé au micro de PSG TV après la victoire face au FC Nantes : “On savait que ce serait un match compliqué, on n’a jamais gagné facilement ici à Nantes. C’est une bonne équipe, qui fait un bon championnat. C’est vrai que le match était plutôt bien géré, on contrôlait. On a marqué deux buts mérités. Après 2-1, c’est devenu un match un peu fou avec des occasions des deux côtés. Mais quand on souffre, on est encore plus contents pour les trois points”.

12:39 – Louza retient “l’état d’esprit”

La réaction d’Imran Louza, le milieu de terrain des Canaris, après Nantes – PSG : On ressent de la frustration, surtout sur la 2e mi-temps car on a l’opportunité de revenir à 2-2. On ressort déçu de ce match. Il y a eu des choses positives quand même. Il faut avoir de la chance de temps en temps. En ce moment on ne l’a pas mais il faut la provoquer pour marquer ces buts-là. Je retiens l’état d’esprit. On ne les a pas regardés jouer (…) On aurait pu ressortir avec un bon petit point pour la confiance. On sort d’une défaite à Rennes frustrante, celle-ci aussi. Il ne faut pas s’inquiéter, on fait de bonnes choses”.

12:25 – Petric (Nantes) : “On peut avoir des regrets”

Denis Petric, le gardien de but du FC Nantes, s’est également exprimé après la défaite face au PSG. “Le coach m’a prévenu lundi que je serais titulaire quand on a su qu’Alban (Lafont) avait un souci musculaire, a-t-il indiqué, dans des propos rapportés par Presse Océan. Après, j’ai essayé de me concentrer sur mon travail en essayant de faire au mieux (…) Je savais que j’allais être pas mal sollicité vu que Paris avait la possession et on savait qu’ils allaient attaquer avec Mbappé, Icardi, Di Maria, etc. J’ai eu un peu la baraka à l’image de la déviation d’Andrei (Girotto) sur la barre (…) J’ai pris beaucoup de plaisir sur ce match, c’est dommage qu’on n’ait pas pris un point, ça s’est joué à rien sur la fin. On peut avoir des regrets car on a eu des occasions assez nettes en seconde mi-temps, après, leur gardien, Keilor Navas, a fait de beaux arrêts”.

12:10 – Prado (Nantes) : “Je ne pense pas être passé à côté de ma rencontre”

Titularisé pour la première fois en Ligue 1 hier, face au PSG, Percy Prado est revenu après le match sur son baptème du feu et son duel avec Kylian Mbappé : “Je me doutais un peu que j’allais jouer car j’étais rentré contre Rennes et Dennis Appiah était blessé, mais j’ai abordé le match sereinement, je me sentais bien, je ne l’ai pas pris avec trop de stress. Ça donne de la force de jouer à la maison (…) Mon duel avec Mbappé ? C’est le foot, je suis là pour ça. Si je prétends à jouer en Ligue 1 ou même plus haut, je vais forcément me retrouver face à d’excellents joueurs. C’est un super joueur mais je ne l’ai pas mis sur un piédestal car sinon, il m’aurait mis le bouillon. Je l’ai respecté, il a fait un bon match, mais je ne pense pas être passé à côté de ma rencontre non plus”.

11:59 – Paris et “la chance du champion”

Thomas Meunier a également confié qu’il n’était pas inquiet de la fin de match face à Nantes. “On a la chance du champion entre guillemets et j’espère qu’on le sera, j’y crois à 100 %, a expliqué la latéral droit du PSG. Mais pour moi, l’équipe de Nantes a été bonne parce qu’on a été faibles en deuxième mi-temps. On leur a vraiment laissé l’opportunité de sortir. On a moins fait le pressing, on a moins sorti les balles et on s’est précipité dans nos décisions. C’est là qu’on a encore quelques lacunes. Il faut qu’on fasse un peu plus de gestion quand on mène au score et quand on joue des matches comme ça, où physiquement c’est un peu plus compliqué”.

11:45 – Meunier : ” Ils auraient franchement pu revenir au score”

La réaction de Thomas Meunier, hier soir, en zone mixte, après Nantes – PSG : “On retiendra une très bonne première période, très professionnelle, très impliquée. Et une deuxième où on a enchaîné les erreurs dont ils n’ont profité qu’à moitié. Car ils auraient franchement pu revenir au score. C’est là que nos quelques lacunes et pertes de balles de deuxième mi-temps doivent être vraiment gommées et retravaillées. On savait que ce ne serait pas facile, chaque année c’est compliqué pour Paris de jouer à Nantes. On ne retiendra que les trois points. C’est le principal”.

11:33 – Blas (Nantes) : “On a fait preuve de caractère”

La réaction de Ludovic Blas, le milieu de terrain offensif du FC Nantes, hier soir, au micro de Canal : “On a fait un bon match, on a réussi à se créer les occasions en fin de match pour revenir. On a fait preuve de caractère et si on arrive à se créer autant d’occasions, on va gagner d’autres matchs. On a poussé mais ça n’a pas suffi”.

11:24 – Kehrer (PSG) : “On n’a pas douté”

Le défenseur parisien Thilo Kehrer s’est exprimé au micro d’Olivier Tallaron, sur Canal+, hier soir, après la victoire du PSG obtenue à Nantes : “On a eu des grosses occasions en deuxième mi-temps mais on n’a pas marqué et fermé le match. On savait que Nantes était bien à la maison. Ils sont costauds et jouent de façon agressive, ils ont le public derrière et ils ont poussé. Ce n’était pas facile aujourd’hui mais on est heureux d’avoir gagné (…) On n’a pas douté, sur le terrain, on sentait qu’on avait toujours le contrôle, qu’on avait toujours la confiance. C’est vrai qu’il y a toujours des erreurs dans les matches, tout le monde en fait, personne ne fait de 100 % passes réussies. Mais on est une équipe, on est là pour aider”.

LIRE PLUS

Lire la suite sur Linternaute.com