Ligue 1: Mediapro soutient Aulas pour la reprise de la saison

Jean-Michel Aulas s’est trouvé un nouvel allié de poids. Jaume Roures, patron de Mediapro, s’est rangé du côté du président de l’OL au sujet l’arrêt trop précipité de la Ligue 1. Lors de la présentation de la collaboration entre Mediapro et TF1 ce mardi, le dirigeant a regretté cette décision. Il voulait que le championnat aille à son terme pour que les clubs puissent bénéficier des droits TV. Mais les derniers montants dus se sont envolés après l’annonce de la résiliation des accords entre Canal+, beIN Sports et la Ligue de football professionnel.

“Dans le fond, Aulas a raison”

“Canal et beIN ont résilié car la Ligue a arrêté, situe Roures. Je suppose que si ça reprend, peut-être qu’ils auraient une autre attitude. Mais c’est utopique même si je suis du même côté qu’Aulas dans sa lutte car il a raison. Dans le fond, il a raison de mon point de vue.”

Il regrette d’autant plus cette position qu’il estime qu’elle impactera le produit qu’il diffusera à partir du mois d’août et pour les quatre prochaines saisons. “Si on a perdu 300 millions, ça peut amener certains clubs à faire des transferts qui vont toucher la qualité de la compétition la saison prochaine, et c’est logique qu’on ne soit pas content si ça se produit”, a-t-il ajouté.

Il dénonce le manque d’unité à la LFP

Dans son viseur: la LFP et sa gouvernance. “A l’étranger, dans les Ligues, vous n’avez pas des gens qui disent des choses contradictoires, a-t-il ajouté. En Allemagne, ça a démarré et dans les autres championnats aussi dans les prochains jours. Je crois que cette unité est très importante.”

Malgré la crise, il ne baissera pas le prix des abonnements, prévu aux alentours de 25 euros par mois. “Si la Ligue nous demande moins d’argent, nous pourrons baisser les abonnements”, a-t-il ajouté dans un sourire. Mediapro va débourser près de 800 millions d’euros par an pour diffuser 80% des matchs de Ligue 1.

Lire la suite sur RMC Sport