Ligue 1: la réponse de la LFP aux craintes des joueurs

Les prises de parole fusent ce lundi. C’est une tribune, publiée ce matin dans Le Monde, qui a lancé les communications du jour. Celle de Sylvain Kastendeuch, co-président de l’UNFP, qui demandait l’arrêt pur et simple de la saison dès maintenant: “Renonçons à une reprise du championnat dans ces conditions. Reprise qui serait précipitée et dangereuse. Rassemblons dès aujourd’hui les conditions d’une prochaine saison réussie et exemplaire de ce football que l’on aime tant.”

Le propos du syndicat en question était plus nuancé quelques heures plus tard dans un communiqué. “Si dans les jours qui viennent tous les doutes pouvaient être levés pour permettre une reprise dans les meilleures conditions, l’UNFP ne s’y opposera évidemment pas”, arguait l’UNFP après avoir présenté ses conditions de reprise et les résultats d’un sondage auprès de ses membres assurant que les joueurs étaient majoritairement opposés à une reprise des championnats dans les conditions actuelles.

>> Le sport face au coronavirus: la situation en direct

La santé des joueurs, la priorité de la Ligue

La LFP a donc décidé de réagir face à ces craintes. Après avoir rappelé qu’elle est “en attente des modalités de déconfinement que le gouvernement annoncera à la fin du mois d’avril” et également “en attente des recommandations de l’UEFA”, la Ligue a surtout fait le point sur l’aspect sanitaire d’une éventuelle reprise. “La LFP a demandé à la commission médicale de la FFF et au représentant des médecins au Conseil d’Administration de la LFP d’élaborer un protocole sanitaire et médical de reprise des entraînements à l’instar de ce qu’ont annoncé la semaine dernière les principaux championnats européens (Bundesliga, Serie A, Liga).”

“Depuis le début de cette crise, la LFP et tous les acteurs du football ont placé la santé comme la priorité des priorités. Dans ce contexte, la LFP a toujours suivi scrupuleusement les consignes du gouvernement, et travaille en lien avec le Ministère des Sports et le Ministère de l’Intérieur pour étudier les meilleures conditions de la reprise garantissant d’abord la santé de tous les acteurs ainsi que l’équité sportive et la pérennité économique du football professionnel”, conclut la Ligue. Suffisant pour rassurer les joueurs inquiets?

Lire la suite sur RMC Sport