Liga: le président de Médiapro se paye la direction actuelle du Barça

Josep Maria Bertomeu, actuel président du Barça, n’avait sans doute pas besoin de ça alors que son club, déjà handicapé par la crise du coronavirus est aussi en pleine guerre ouverte entre différentes factions (six dirigeants ont d’ailleurs démissionné ces derniers jours). 

Jaume Roures, le patron de Mediapro et socio du Barça, en rajoute une couche dans le média espagnol ABC. “Le Barça a une dette énorme que la direction camoufle, mais qui existe, qui n’est pas remboursable à court terme et que la crise de la pandémie de coronavirus va aggraver parce que l’argent ne rentrera pas.” 

Autant dire que Roures n’est pas un fervent défenseur de Bertomeu et qu’il est assez dubitatif sur les effets d’annonce de l’actuelle direction, toujours aussi encline à faire revenir Neymar: “Il n’y a pas d’argent pour recruter Neymar.”

Il appelle même à une remise à plat des statuts du Barça, qui pour lui, rendent les dirigeants beaucoup trop irresponsables. “Vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez pendant six ans et rentrer chez vous en laissant un trou de 500, 800 ou 1 000 millions.” Cette campagne pour la présidence du Barça s’annonce sanglante. 

Lire la suite sur RMC Sport