Liga: baisse de salaires et contrats prolongés à l’Espanyol

L’Espanyol Barcelone a annoncé lundi avoir trouvé un accord en vue d’une baisse de salaires de ses footballeurs et de la prolongation des contrats de certains joueurs au-delà du 30 juin, en raison de la crise liée au nouveau coronavirus.

Il y aura une “réduction de 19% du salaire annuel au cas où la saison 2019-20 ne serait pas redémarrée”, qui sera réduite à “4% du salaire annuel au cas où la saison 2019-20 pourrait être reprise”, a annoncé le club espagnol dans un communiqué.

Par ailleurs, neuf joueurs, dont le contrat devait se terminer le 30 juin “ont accepté de prolonger leur contrat jusqu’à la fin effective de la saison 2019-20”, a fait savoir l’Espanyol. Parmi eux, le gardien de but Diego Lopez et l’Argentin Jonathan Calleri.

>> Le patron de Mediapro va attaquer le Barça en justice

L’Espanyol a mis en place le chômage partiel

Le championnat de football espagnol est à l’arrêt depuis le 12 mars. La Ligue professionnelle a fait part de son souhait de pouvoir terminer la saison, dont il reste encore 11 journées à disputer, même si cela devait conduire à devoir jouer au-delà du 30 juin. Le gouvernement espagnol a lui estimé dimanche que promettre un retour du championnat de football avant l’été “serait imprudent”.

Le 27 mars, l’Espanyol avait annoncé la mise en place d’un plan de chômage partiel pour atténuer l’impact sur ses finances de la pandémie de nouveau coronavirus. Par “solidarité”, la direction générale et sportive du club avait alors décidé de manière volontaire de baisser le salaire de ses membres, proportionnellement à la perte estimée des salariés du clubs affectés par cette mesure.

Lire la suite sur RMC Sport