Les Warriors suivent de près la piste Jeremy Lin

Le mois dernier, le vétéran de 32 ans, Jeremy Lin exprimait le souhait de retrouver une place en NBA. Son désir pourrait bien trouver un écho du côté de la Baie de San Francisco. Sans contrat avant la reprise 2019-2020, le meneur avait exporté ses talents dans le championnat chinois. Dans une compétition moins relevée qu’Outre Atlantique, son talent s’est largement traduit statistiquement : 22.3 points, 5.7 rebonds et 5.6 assists chez les Beijing Ducks. Bagué avec les Raptors en 2019, Lin est pisté par un autre champion de la dernière décennie : les Golden State Warriors. Selon le média chinois Weixin, le coaching staff des Dubs serait en quête d’un peu d’expérience sur le poste de meneur remplaçant. Actuellement, les Warriors disposent de Ky Bowman et Jordan Poole, deux joueurs qui sortent d’une campagne rookie très mitigée. Avec neuf saisons NBA au compteur, Lin a la profil parfait pour les dirigeants.

Cela serait une sorte de retour aux sources pour le vétéran. En 2010-11, ce sont effectivement les Warriors qui ont mis le pied à l’étrier à Jeremy Lin, avant que ce dernier n’explose littéralement la saison suivante chez les Knicks. Depuis la retraite de Shaun Livingston, le roster manque cruellement d’expérience sur le backcourt de sa second unit. La signature de Lin lors de la free agency pourrait combler cette lacune, une candidature appuyée par Stephen Curry himself. Mais, Golden State ne sera pas la seule franchise sur le dossier. Toujours selon le média chinois, les Nets seraient également intéressés par le meneur. Passé à Brooklyn entre 2016 et 2018, Lin est très proche du propriétaire des Nets, Joe Tsai. Une piste qui n’est donc pas à sous-estimer.

Lire la suite sur Insidebasket.com