Les positions de Macron et Eyraud auraient pesé pour l’arrêt de la L1

LIGUE 1 – Selon les informations du Parisien, la décision d’arrêter définitivement la saison 2019-2020 aurait été prise au plus haut sommet de l’Etat. Dans ce dossier, Emmanuel Macron aurait notamment été conseillé par Jacques-Henri Eyraud, le président de l’OM. Interrogée mercredi sur RMC, Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, indique de son côté que le choix a été pris par la LFP.

Plus d’un mois après l’arrêt définitif de la saison 2019-2020, le sujet continue de faire grand bruit. Ce mercredi soir,

Le Parisien révèle que cette décision finale aurait été prise par Emmanuel Macron. Selon le quotidien francilien, le Président de la République aurait pris le temps de contacter Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, ainsi que Noël Le Graët, le président de la FFF, pour connaître leurs positions.

Le Chef de l’Etat aurait aussi sollicité Jacques-Henri Eyraud, le président de l’OM, qui n’aurait pas vu d’un bon oeil la reprise du championnat de France, selon les informations du Parisien. Classé deuxième de L1, l’Olympique de Marseille va donc retrouver la Ligue des champions pour la toute première fois depuis la saison 2013-2014, après l’examen de son dossier par le Fair-play financier en juin.

Ligue 1

Caïazzo : “Les clubs l’ont de plus en plus mauvaise : pourquoi nous a-t-on demandé d’arrêter ?”

29/05/2020 À 18:01

Ce mercredi, la ministre des Sports était en déplacement à Compiègne. Roxana Maracineanu est venue dans l’Oise pour évoquer la réouverture des piscines dans le cadre du plan 2 du déconfinement. Interrogé par RMC Sport sur l’arrêt de la Ligue 1, elle a une nouvelle fois remis la faute sur la Ligue de football professionnel (LFP), qui avait validé cette décision le 30 avril dernier.

Les décisions sont prises par les instances en question. C’est ce qui s’est passé pour le football. Ce n’est pas au ministère des Sports ou au gouvernement de faire le calendrier mais c’est à nous de donner une vision, une visibilité au sport qui s’encadre de manière plus large dans les contraintes qu’a connu notre société“, a déclaré Roxana Maracineanu. Or, au sein des clubs français, beaucoup rappellent que c’est l’allocution d’Edouard Philippe, le 28 avril, qui a tout déclenché. “Les grandes manifestations sportives ne pourront se tenir avant le mois de septembre“, avait indiqué le Premier ministre, tout en nommant le football.

Vendredi dernier, Bernard Caïazzo, le président du syndicat des clubs professionnels français, évoquait notamment cette prise de parole d’Edouard Philippe pour Eurosport. “Il ne faut pas se tromper : nous avons été obligés d’arrêter et de clore notre championnat sur injonction gouvernementale, confiait-il. Nous n’avons pas eu le choix. Croyez-moi, cela ne nous a pas ravi car 25% de notre économie est par terre mais on a obéi aux ordres en bon citoyen.” Parmi les cinq plus grands championnats, la Ligue 1 est la seule qui a mis un terme la saison 2019-2020.

Ligue 1

Pour la DNCG, une refonte du modèle économique des clubs est “inéluctable”

IL Y A 2 HEURES

Ligue 1

“Home sweet home” : Marquinhos, premier Brésilien du PSG, à rentrer en France

IL Y A 5 HEURES

Lire la suite sur Eurosport.fr