Les GP d’Allemagne, des Pays-Bas et de Finlande annulés à leur tour

MOTO GP – Les Grands Prix moto d’Allemagne, des Pays-Bas et de Finlande, prévus en juin et juillet, sont annulés en raison de la pandémie de coronavirus. Auparavant, les huit premières manches du championnat du monde avaient déjà été annulées.

La crise sanitaire a eu raison des Grand Prix d’Allemagne, des Pays-Bas et de Finlande. Dorna Sports, promoteur du MotoGP, et la Fédération internationale (FIM), ont annoncé mercredi l’annulation des trois courses en raison de la pandémie du coronavirus Covid-19. “C’est avec une grande tristesse que nous annonçons l’annulation de ces trois importants Grands Prix du calendrier du MotoGP“, ainsi que des courses support (notamment la MotoE) qui devaient les accompagner, regrette le PDG de Dorna, Carmelo Ezpeleta, dans un communiqué.

D’une reprise en août à la portion congrue novembre-décembre : les trois scénarios de repriseD’une reprise en août à la portion congrue novembre-décembre : les trois scénarios de reprise

Saison 2020

D’une reprise en août à la portion congrue novembre-décembre : les trois scénarios de reprise

26/04/2020 À 09:29

Le GP d’Allemagne était programmé du 19 au 21 juin au Sachsenring et celui des Pays-Bas du 26 au 28 juin à Assen, l’unique circuit à avoir accueilli un GP moto chaque année depuis les débuts du championnat en 1949. Celui de Finlande devait se courir pour la première fois au tout nouveau KymiRing du 10 au 12 juillet. Mais ces trois pays interdisent les rassemblements pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Brno, prochaine course au calendrier

Auparavant, les huit premières manches de la saison 2020 avaient déjà été annulées (Qatar en catégorie MotoGP uniquement) ou reportées (Thaïlande, Amériques, Argentine, Espagne, France, Italie, Catalogne). La prochaine course au calendrier est le GP de République tchèque sur le circuit de Brno le 9 août, mais Ezpeleta a évoqué la possibilité “d’essayer de commencer fin juillet” en Europe, lors d’une interview à la chaîne de télévision BT Sport diffusée lundi sur les réseaux sociaux.

Le dirigeant estimait également que “le scénario le plus probable est que ce soit sans spectateurs”, “le plus important (étant) d’organiser des courses et de les diffuser à la télévision“. “Nous travaillons avec les équipes à établir un nombre maximum de personnes sur le paddock, autour de 1300, afin de pouvoir contrôler et tester de manière exhaustive“, avait-il indiqué.

D’une reprise en août à la portion congrue novembre-décembre : les trois scénarios de repriseD’une reprise en août à la portion congrue novembre-décembre : les trois scénarios de reprise

Saison 2020

D’une reprise en août à la portion congrue novembre-décembre : les trois scénarios de reprise

26/04/2020 À 09:29

Retraite de Rossi, contrat en or de Marquez : l'avenir du MotoGP en cinq questionsRetraite de Rossi, contrat en or de Marquez : l'avenir du MotoGP en cinq questions

Saison 2020

Retraite de Rossi, contrat en or de Marquez : l’avenir du MotoGP en cinq questions

24/04/2020 À 21:55

Lire la suite sur Eurosport.fr