L’émotion du monde du foot après la mort de James Rophe, très impliqué dans le combat pour les supporters

Le monde du football français rend hommage à James Rophe. Ce supporter inconditionnel du PSG est récemment décédé. Il était incontournable dans la défense des droits des supporters. Il était le porte-parole de l’association nationale des supporters (ANS), reconnue par toutes les instances, par l’UEFA (par le biais du réseau Football Supporters Europe) intégrée à l’instance nationale du supportérisme, mise en place par le ministère des Sports. Roxana Maracineanu, ministre, a d’ailleurs réagi à cette triste nouvelle.

“Je suis très peinée par la disparition de James Rophe, a-t-elle écrit sur Twitter. Il a été un acteur actif et incontournable de l’Instance Nationale du Supporterisme créée par le ministère. Pensées à sa famille et ses amis du monde du football et au-delà. Sa passion et son militantisme vont nous manquer.”

Jérôme Rothen, ancien joueur du PSG, a aussi eu une pensée émue pour ce grand supporter de Paris, qu’il a côtoyé sur le plateau de l’After à l’été 2019. “Je pense à toit James, autant qu’à l’amour que tu avais pour le PSG”, a écrit l’ancien international français, désormais membre de la Dream Team RMC. De nombreux supporters d’autres clubs lui ont aussi rendu hommage comme les Indians de Toulouse. 

L’action de James Rophe avait participé au retour des ultras au Parc des Princes après leur départ suite à l’application du Plan Leproux. Il avait créé l’association “Liberté pour les Abonnés”. Il était aussi membre de l’Association de défense et d’assistance juridique des intérêts des supporters (ADAJIS). Le PSG a d’ailleurs salué sa mémoire sur ses réseaux sociaux et son site officiel. 

Le PSG salue son engagement pour le retour des Ultras

“Figure engagée et charismatique des tribunes du Parc des Princes et porte-parole de l’ANS, cet amoureux profond des Rouge et Bleu avait été un acteur majeur du rapprochement entre le Club et le mouvement ultra, rappelle le club. Rapprochement qui aboutira, le 29 septembre 2016, au retour des ultras dans les tribunes du Virage Auteuil. Par son sens des responsabilités, sa volonté de nourrir un dialogue permanent et sa capacité à promouvoir la vision d’un Parc des Princes résonnant d’un soutien fervent, fidèle et sans violence, “James” aura grandement contribué à recréer une atmosphère passionnée.”

Malade, il avait tout de même participé au déplacement à Dortmund avec les supporters du PSG, lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions (2-1) le 18 février dernier.

Lire la suite sur RMC Sport