Le PSG peut-il profiter du mercato 100% français pour chiper Camavinga au Real Madrid?

“A part M’Baye Niang, je ne vois pas de joueur haut de gamme qui puisse bouger.” Dimanche soir dans l’After sur RMC, Daniel Riolo s’interrogeait sur les candidats au départ dans un marché des transferts uniquement ouvert pour les clubs français à partir de ce lundi. “Camavinga au PSG”, lui a répondu Pierre Ducrocq. “Ça peut être le gros coup du mercato français selon moi, appuie le membre de la Dream Team. C’est peut-être l’occasion pour le PSG de le faire avant les clubs étrangers.” Devancer la concurrence, une règle d’or sur le marché des transferts. Surtout sur des dossiers aussi explosifs que celui du très jeune milieu de terrain du Stade Rennais. 

Au Real, on veut “le garder dix ans au club”

A seulement 17 ans, l’international Espoirs figure déjà parmi les joueurs les plus courtisés sur le marché. Sa côte est énorme, notamment en Espagne où il ne se passe plus une semaine sans que le joueur d’origine angolaise ne fasse la Une des journaux. Le Real Madrid de Zinédine Zidane en a fait l’une de ses priorités pour cet été. “C’est la future star au milieu de terrain en Europe. On le veut pour le garder dix ans au club, confiait la semaine passée un proche du club madrilène à RMC Sport. C’est notre priorité. C’est mieux de l’acheter cet été que la saison prochaine, où il aura disputé la Ligue des champions et vaudra deux fois plus.”

Le PSG suit le Rennais… mais de loin

Si le Real Madrid pourrait formuler une offre dans les prochains jours, un transfert n’est pas possible, le marché des transferts n’étant pas encore officiellement ouvert pour les transactions entre club français et étrangers (la Fifa doit communiquer les dates officielles cette semaine). Il l’est en revanche depuis ce lundi pour les transferts entre formations françaises. Le PSG peut-il en profiter pour devancer l’équipe de Zinédine Zidane? Pas sûr. Le club de la capitale suit de loin de jeune Rennais. Son dossier est par exemple beaucoup moins avancé que celui de l’international algérien Ismaël Bennacer avec qui il partage un agent.

… Et Rennes n’est pas vendeur

Par ailleurs, même si le PSG voulait tenter sa chance, il devrait se heurter, comme le Real Madrid d’ailleurs, à la fermeté des dirigeants rennais. Sur ce dossier ultra sensible, c’est même la famille Pinault, propriétaire du club, qui met son véto à un départ de Camavinga cet été. L’une des plus grandes fortunes françaises ne serait même pas disposée à négocier en cas d’offre XXL. Le club breton compte sur son joueur sous contrat jusqu’en 2022 pour participer à la première campagne de son histoire en Ligue des champions. Pour le PSG, même si le désir de réaliser un coup énorme était à l’étude, le concrétiser relève d’ores-et-déjà d’une mission extrêmement périlleuse.

>>> LE MERCATO EN DIRECT

Lire la suite sur RMC Sport