Le Pays de Galles renoue avec la victoire face à la Géorgie

Sous la pluie, les Gallois qui jouaient en noir ont bien débuté la partie et c’est l’ouvreur gallois Calum Sheedy qui ouvre la marque par une pénalité (3-0, 10e). Après un quart d’heure de jeu, les deux équipes continuaient de s’observer et de donner du travail à l’arbitre de cette rencontre, Luke Pearce. Le jeu est, en effet, assez décousu et les arrières enchaînent les coups de pied d’occupation stériles.

Après une énorme séquence de treize temps de jeu, le Pays de Galles obtient l’avantage et choisit une mêlée à cinq mètres de l’en-but géorgien, proche de l’aile droite. Après plusieurs interventions de Luke Pearce pour des positions de hors-jeu répétées côté géorgien, c’est finalement Louis Rees-Zammit, pour sa première titularisation à l’aile, qui parvient enfin à inscrire l’essai gallois en coin. Cet essai est mérité et intervient suite à une énième mêlée proche de l’en-but géorgien.

L’essai est transformé par Calum Sheedy (10-0, 27e). Alors qu’ils avaient une touche proche de l’en-but gallois, le ballon n’est pas éjecté du maul et les hommes de Pivac parviennent à se dégager (34e). Après la sirène, les Lelos obtiennent une pénalité que Tedo Abzhandadze ne parvient pas à ajuster et à la pause, le Pays de Galles mène 10-0.

Les Gallois n’ont pas été rassurants

Au retour des vestiaires, Calum Sheedy manque la même pénalité que Abzhandadze avant la pause alors que la pluie et le vent redoublent d’intensité. À la 50e minute, les Lelos concèdent déjà leur 11e pénalité de la rencontre, et Sheedy ne se fait pas priver pour corser l’addition (13-0). Le match se complique encore plus quand Luke Pearce exclut temporairement (à l’extrême limite du rouge) Saghinadze pour un plaquage dangereux sur Tipuric, qui est évacué sur civière (55e).

La suite de la partie est brouillonne, à l’image du match en lui-même. Les Gallois dominent mais sans être transcendants, alors que les Lelos tentent de se montrer dangereux, mais n’y parviennent pas. En toute fin de partie, Rhys Webb vient sceller ce match en inscrivant un essai sur une action bien construite sur l’aile gauche, bien servi par Rees-Zammit. La transformation est manquée et on en reste sur ce score de 18-0 pour les Gallois.

Sans convaincre, le Pays de Galles se redonne de l’air avant d’affronter l’Angleterre la semaine prochaine dans une rencontre qui devrait être d’un tout autre niveau d’intensité.

Lire la suite sur Eurosport.fr