Le jour où Zidane a préféré prendre sa retraite que signer le plus beau contrat du Real

7 mai 2006, 37e journée de Liga. Dernier match de Zinedine Zidane sous le maillot du Real Madrid à Santiago Bernabeu. Le prodige de la Castellane est fêté par tout un stade. La suite, c’est Cicinho qui la raconte à ESPN, dans des propos relayés par Marca. “Zidane était très ému. Et nous aussi. C’était une légende et il s’apprêtait à arrêter sa carrière”. 

A l’époque, on ne sait pas encore que deux mois plus tard, Zidane va s’offrir une sortie encore plus légendaire. Mais revenons au vestiaire du bernabeu où les joueurs rentrent après le match et l’adieu de l’arène madrilène à son héros. 

“Florentino Perez est rentré et a salué tous les joueurs un par un et ce qui s’est passé après est resté gravé dans nos mémoires. Robinho a rigolé et àa dit: ‘Président, Zizou dit que s’il a un conrtat de deux ans à 6,5 millions (le plus haut salaire du Real à l’époque), il ne prend pas sa retraite!’ Tout le monde a rigolé, mais pas Florentino Perez qui lui a dit, très sérieusement: ‘Tu le veux vraiment? Si tu le veux vraiment, je t’amène le papier tout de suite.'”

“Zidane a alors réfléchit un moment, poursuit Cicinho, et puis a lâché… ‘Non, non, j’arrête.” Il faudra un coup de boule en finale de Coupe du monde pour que Zidane raccroche définitivement les crampons.

Joueur du Real enter 2005 et 2007, Cicinho en a profité pour dire toute son admiration pour le maestro français. “C’était un vrai meneur. Avant les matchs, il nous aiguillait tous. C’était déjà un coach sur le terrain.” 

Lire la suite sur RMC Sport