Le coup de gueule de Larqué contre la gestion de la FFF

Il réclame du changement. Comme il l’a annoncé jeudi, Luis Fernandez entend constituer une liste pour la présidence de la Fédération française de football (FFF) en mars 2021, en y associant d’anciens joueurs de l’équipe de France. “Il te faudra beaucoup de courage, Luis”, a réagi ce vendredi Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, qui estime que le chantier pour réorganiser la FFF est immense.

“C’est évident qu’il y a des choses à faire à la Fédération. Mais quand tu as des principes, c’est compliqué. J’ai été le président d’un district (des Pyrénées Atlantiques entre 2006 et 2017), il y a des choses insupportables et qui le sont de plus en plus, notamment sur le plan financier”, a-t-il expliqué dans l’émission Rothen Régale.

“Certains se rincent”

“La FFF a besoin de clarté. J’ai vu que le football amateur allait recevoir 30 millions d’euros d’aides pour essayer de sauver les meubles face à la pandémie. Mais on nous parle en même temps de 300 millions d’euros sur trois ans. Soyez simples et clairs! Les présidents de clubs ont autre chose à faire que s’occuper des méandres des instances du football. Tout est alambiqué, tout est compliqué”, a-t-il insisté, agacé par la façon dont est gérée la fédération et les pratiques de certains de ses membres.

“Quand tu es droit dans tes bottes, que tu ne fais jamais une note de frais pour tes déplacements, que tu rends des services aux clubs… Pendant la pandémie, des présidents de Ligues sont payés. J’attends de savoir ce qu’ils font depuis trois mois”, a conclu Jean-Michel Larqué. Initialement prévues en décembre 2020, les élections à la présidence de la FFF ont été reportées au 13 mars 2021 en raison de la pandémie de coronavirus. Noël Le Graët, à la tête de l’instance depuis 2011, n’a pas encore indiqué s’il souhaitait postuler à sa succession, à 78 ans.

>> Les podcasts de l’émission Rothen Régale

Lire la suite sur RMC Sport