Lavillenie passe 5,82 m à Doha comme Duplantis, Lemaitre 3e sur 200m

Renaud Lavillenie était en forme vendredi à Doha. Le Français a signé sa meilleure performance en 2020 en passant une barre à 5,82 m, égalant ainsi la marque réalisée par Arnaud Duplantis au Qatar. Renaud Lavillenie, 3e derrière Duplantis et le champion du monde américain Sam Kendricks (5,82 m), a ainsi amélioré ses 5,80 m réussis aux Championnats de France d’Albi le 12 septembre.

Le recordman du monde Armand Duplantis était très attendu après avoir franchi 6,15 m la semaine dernière à Rome, soit la meilleure performance de l’histoire en plein air devant la légende ukrainienne Sergueï Bubka (6,14 m). Mais il a cette fois buté à 5,92 m deux fois, puis une fois à 6 m alors qu’il était déjà assuré de la victoire.

Athlétisme

Calvin définitivement déboutée par le Conseil d’Etat

IL Y A UNE HEURE

Lemaitre 3e sur 200m, Kipyegon réalise la meilleure performance mondiale de l’année sur 800 m

Le sprinteur Christophe Lemaitre, de retour de blessure, a terminé 3e en 20”68 (vent +0,9 m/s) du 200 m. Loin de ses meilleurs chronos, Lemaitre a été devancé par l’Ivoirien Arthur Cissé, probant vainqueur en 20”23, record national, et par le Jamaïcain Julian Forte (20”39). Le médaillé de bronze mondial et olympique sur le demi-tour de piste s’était blessé à l’adducteur droit le 11 août à Turku (Finlande). Il n’a pu reprendre la compétition que samedi dernier sur un 150 m, distance très peu courue, à Leiden (Pays-Bas).

Christophe Lemaitre

Crédit: Getty Images

La Kényane Faith Kipyegon, championne olympique en titre du 1.500 m, a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année sur 800 m en 1’57”68 au meeting de Ligue de diamant de Doha (Qatar) vendredi. Kipyegon (26 ans) a ainsi battu son record personnel pour devancer l’Espagnole Esther Guerrero (1’59”22).

Ces deux dernières saisons, seule Caster Semenya avait réussi à courir plus vite sur la distance. La Sud-Africaine ne peut désormais plus défendre ses chances sur 800 m: un règlement de World athletics demande aux athlètes hyperandrogènes de suivre un traitement hormonal, que Semenya refuse, pour faire baisser leur taux de testostérone et participer aux courses du 400 m au mile (1.609 m). Sur 100 m, la championne olympique jamaïcaine Elaine Thompson-Herah a confirmé sa bonne forme en remportant la course en 10”87 (vent nul).

Athlétisme

“Il y a du racisme” : Papa Massata Diack évoque “une farce” après la condamnation de son père

21/09/2020 À 19:45

Athlétisme

Comment Duplantis a franchi la barre à 6,15m et effacé Bubka des tablettes

18/09/2020 À 10:43

Lire la suite sur Eurosport.fr