La finale de l’Open d’Australie opposera Garbine Muguruza et Sofia Kenin

Garbine Muguruza a remporté deux titres du Grand Chelem, à Wimbledon et à Roland-Garros.

Garbine Muguruza a remporté deux titres du Grand Chelem, à Wimbledon et à Roland-Garros. WILLIAM WEST / AFP

Le temps commençait à être long pour Garbine Muguruza. La joueuse espagnole n’avait plus atteint la finale d’un tournoi Majeur de tennis depuis l’édition 2017 de Wimbledon, qu’elle avait remportée. Samedi 1er février, elle sera sur le court à Melbourne avec pour objectif de décrocher le titre à l’Open d’Australie. Elle affrontera l’Américaine Sofia Kenin.

Garbine Muguruza s’est offert son billet pour cette finale en dominant, jeudi 30 janvier, la Roumaine Simona Halep. Classée aujourd’hui au 32e rang mondial, l’Espagnole s’est imposée en deux sets face à la numéro 3 mondiale, 7-6 (10/8), 7-5..

« Je me sens bien. Je viens de battre plusieurs joueuses du Top 10 d’affilée, c’est un signe incontestable que mon niveau est bon. Je structure mieux mes points, j’utilise mieux mes armes. Et la confiance est revenue », a déclaré Muguruza, qui, outre Wimbledon, a également remporté un autre tournoi du Grand Chelem, à Roland-Garros en 2016.

Les routes des deux finalistes de l’Open d’Australie ne se sont croisées qu’une seule fois, en septembre 2019 à Pékin. Sofia Kenin l’avait emporté en trois sets. « Ce n’était franchement pas un bon match de ma part ! Mais au moins, maintenant je sais à quoi m’attendre face à Sofia. Ce sera difficile », anticipe Garbine Muguruza.

Le Monde avec AFP

Lire la suite sur Le monde.fr