La Fifa appelle au bon sens sur les sanctions contre les célébrations en hommage à George Floyd

La Fifa a demandé de la clémence aux organisateurs des compétitions de football envers les joueurs ayant diffusé des messages demandant justice pour George Floyd pendant les matches.

“Bon sens” 

“La FIFA comprend parfaitement la profondeur des sentiments et des préoccupations exprimés par de nombreux footballeurs à la lumière des circonstances tragiques de l’affaire George Floyd, a déclaré l’instance internationale dans un communiqué à l’Associated Press. L’application des lois du jeu est laissée aux organisateurs des compétitions, qui doivent faire preuve de bon sens et tenir compte du contexte entourant les événements.”

Cette annonce fait suite aux nombreux hommages rendus par des joueurs de Bundesliga ce week-end à l’instar de ceux de Marcus Thuram, de Jadon Sancho ou du joueur américain Weston McKennie. La fédération allemande de football a annoncé qu’elle allait évaluer s’il fallait sanctionner les joueurs pour avoir enfreint les lois du jeu qui interdisent “tout slogan, déclaration ou image politique, religieux ou personnel” sur l’équipement. 

La DFB a toutefois précisé qu’elle devrait faire preuve de compréhension et ne pas sanctionner les joueurs (le geste de Marcus Thuram, qui a posé un genou à terre, n’est pas soumis à une éventuelle sanction). 

Dans son communiqué, la Fifa a rappelé son implication dans la lutte contre le racisme. “La FIFA s’est à plusieurs reprises déclarée résolument contre le racisme et la discrimination de toute nature et a récemment renforcé ses propres règles disciplinaires en vue d’aider à éradiquer ces comportements. La FIFA elle-même a promu de nombreuses campagnes contre le racisme qui véhiculent fréquemment le message contre le racisme lors de matches organisés sous ses propres auspices.”

Lire la suite sur RMC Sport