Kris Dunn, la bonne pioche des Hawks

En début de semaine, les Bulls avaient choisi de ne pas proposer la qualifying offer à leur meneur Kris Dunn. Libre de s’engager où bon lui semblait, il vient de parapher un deal de 10 millions sur deux ans avec les Hawks. Une très bonne pioche pour les hommes de Lloyd Pierce qui va pouvoir renforcer l’aspect défensif de son backcourt. L’ancien choix 5 de la draft 2016 n’est certes pas une menace offensive avérée, mais s’est affirmé dans un rôle de pitbull. Pour preuve l’an dernier, Dunn avait le second Defensive Rating des Bulls (106.0 points encaissés sur 100 possessions) et le meilleur Defensive Box Plus Minus (3.1). Avec 2.0 steals par match, il était le deuxième intercepteur de la Ligue, juste derrière Ben Simmons, mais avec 10 minutes de temps de jeu en moins.

Défenseur élite en NBA, il ne faut pas, toutefois, oublier ses pourcentages médiocres aux tirs : seulement 25,9% de réussite derrière l’arc cette saison. Une faiblesse qui peut être compenser par son association avec Trae Young. Si le All Star des Hawks performe dans les tirs longue distance, il est loin de tenir la route de l’autre côté du parquet. Un domaine où Dunn pourra s’occuper du meilleur arrière adverse. Atlanta était l’une des équipes avec le plus de cap à investir sur le marché. Avec les signatures malines de Danilo Gallinari puis celle de Kris Dunn, la franchise se donne les moyens de viser les playoffs dès cette saison.

Lire la suite sur Insidebasket.com