John Wall veut que ses Wizards signent DeMarcus Cousins

 

 

Washington sera l’équipe au pire bilan invitée par la NBA à Orlando. Avec le 22ème bilan de la ligue, ils auront néanmoins une chance de figurer en playoffs en remportant quelques matchs de plus que le Magic ou les Nets, et en battant l’une de ces deux équipes deux fois d’affilées dans des matchs de barrage pour la 8ème place. Un parcours du combattant pour probablement aller se faire terrasser par les Bucks au premier tour des playoffs.

 

Pour rendre l’équipe un peu plus compétitive, John Wall ne manque pas d’idées. Le meneur All-Star toujours blessé, qui ne participera pas à la reprise de la NBA cet été, sera attentif au niveau de son équipe dans la bulle floridienne. C’est ainsi qu’il aurait milité pour que son équipe recrute DeMarcus Cousins à l’heure de rejoindre le campus. En effet, les Wizards pourront comme n’importe quelle autre franchise recruter des agents libres lors de la semaine précédant le retour au jeu. Le pivot, coupé par les Lakers plus tôt dans la saison, sera l’un des joueurs à surveiller dans ce petit marché.

 

Vous savez que je fais tout pour que ça arrive ! J’ai essayé depuis 5 ans désormais. Je veux qu’on le signe maintenant !

 

C’est ce qu’a récemment déclaré John Wall dans le podcast du journaliste Marc Spears pour ESPN. Néanmoins, la tâche ne sera pas simple pour attirer le pivot dans la capitale américaine. Si Wall veut absolument retrouver son coéquipier et meilleur ami d’université du côté de Kentucky, quelques obstacles seront à surpasser. D’abord, DeMarcus Cousins n’a pas joué depuis 1 an (Finales NBA 2019) et reste sur de nombreuses blessures graves. Signer le pivot est donc un risque avéré, surtout que sa rupture des ligaments croisés ne date que d’il y a 10 mois. La prudence est de mise, et John Wall a lui-même reconnu qu’il serait plus sage que son ami attende la saison 2020/2021 pour revenir.

 

Je lui dis d’être intelligent, qu’il prenne son temps pour se soigner pour montrer aux gens par la suite ce qu’il vaut vraiment. Je veux qu’il se concentre là-dessus, pour redevenir le Boogie qu’il était.

 

Lire la suite sur Insidebasket.com