Jeep Elite: la reprise de la saison difficilement envisageable

Le basket français a-t-il déjà tourné la page de la saison 2019-2020 à cause du coronavirus? C’est le cas pour les compétitions fédérales, mais pas encore, officiellement, pour la Jeep Elite. Un comité directeur de la Ligue nationale de basket (LNB) est prévu le 22 avril. Les questions seront nombreuses et les réponses, sans doute très difficiles à trouver.

Dans une réunion avec le ministère des Sports, la LNB a indiqué qu’il était très compliqué de jouer en plein été. Emmanuel Macron ayant annoncé ce lundi soir la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai et l’interdiction d’évènements avec un public important jusqu’à la mi-juillet, la seule solution pour finir la saison de Jeep Elite serait de jouer à huis clos.

Certains clubs ne sont pas contre cette solution, mais d’autres pensent qu’il faut stopper la saison immédiatement. La perte des recettes de billetterie, qu’imposerait le huis clos, serait lourde pour des clubs aux budgets très serrés. Et le huis clos n’est pas le seul problème potentiel pour les clubs français.

Pas de retour possible pour les joueurs américains?

Depuis l’annonce du début du confinement, mi-mars, de nombreux joueurs étrangers ont quitté la France. Des Américains surtout, nombreux en Jeep Elite. Et les frontières de l’espace Schengen étant fermées “jusqu’à nouvel ordre” selon le président de la République, il serait impossible de faire revenir ces joueurs. Pour la plupart des équipes de Jeep Elite, cela serait compliqué voire impossible de reprendre sans eux. Certains dirigeants confient donc ce lundi soir qu’ils ne voient pas commencer le championnat pourrait reprendre.

Lire la suite sur RMC Sport