Haaland éteint Paris, le résumé du match

Haaland éteint Paris, le résumé du match 18 février – Les Parisiens, très timorés, sont passés à côté de leur match à Dortmund (2-1). Le but de Neymar permet au PSG de conserver ses chances pour passer en quarts de finale de la Ligue des Champions. Le résumé du match.

Le PSG n’a pas du tout répondu présent et est tombé logiquement face à Dortmund hier soir. Dans un schéma tactique inédit en 3-4-3, Paris a été rapidement perturbé par le bloc haut et très bien en place des Allemands. Sans rythme, les Parisiens n’ont pas trouvé les décalages et ont largement subi. A la 69e minute, Hakimi, sur le côté droit, a trouvé au point de penalty Guerreiro qui a vu sa frappe contrée. En renard des surfaces et à bout portant, Haaland a repris et inscrit le premier but de la rencontre (1-0, 69e). Paris a rapidement égalisé, contre le cours du jeu. Un but précieux pour le retour. Deux minutes plus tard, servi par Reyna, Haaland a pris sa chance à 20 mètres des buts et envoyé le ballon dans la lucarne de Navas (2-1, 77e). Malgré une grosse occasion de Neymar qui trouvait le montant de Bürki après un cafouillage (81e), le PSG concède donc la première manche au Borussia Dortmund.

En direct

14:36 – Erling Haaland espère “aller le plus loin possible” en Ligue des Champions

FIN DU DIRECT – “J’ai beaucoup de choses à améliorer, vous l’avez vu aujourd’hui, il faut que je continue à travailler dur. J’ai envie de faire du mieux que je peux, et d’aller le plus loin possible dans la compétition”, a déclaré le jeune prodige après la rencontre.

11:20 – Les notes de Dortmund selon France Football

Les joueurs du Borussia se voient attribuer les notes suivantes : Burki 6 ; Piszczek 6 ; Hummels 6 ; Zagadou 6 ; Hakimi 7 ; Can 7 ; Witsel 8 ; Guerreiro 6 ; Sancho 7 ; Hazard 6 ; Haaland 8. Evidemment, le meilleur joueur du match est sans surprise le phénomène Haaland.

11:19 – Les notes du PSG selon France Football

Le journal sportif attribue les notes suivantes aux joueurs du PSG pour leur match à Dortmund : Navas 5 ; Marquinhos 5 ; Silva 4 ; Kimpembe 4 ; Meunier 4 ; Gueye 3 ; Verratti 6 ; Kurzawa 5 ; Di Maria 3 ; Neymar 4 ; Mbappé 4. A noter : le meilleur joueur parisien ne sera pas sur la pelouse au match retour, puisqu’il sera suspendu.

10:44 – Neymar s’en prend à Tuchel et explique sa méforme

La Brésilien, conscient d’avoir fait un match assez médiocre malgré son but, a pris la parole après le match. “C’est difficile de rester quatre matchs sans jouer. Ce n’est pas mon choix, c’est le club qui a pris la décision, les médecins. On a beaucoup parlé. Moi, je n’ai pas aimé. Je voulais jouer, je me sentais bien. Le club a eu peur et ça retombe sur moi”, a-t-il dit, ciblant son coach. Et d’ajouter : “Je comprends la crainte que le club souffre, car en deux ans je me suis retrouvé hors des huitièmes de finale. Je respecte les décisions, mais ça ne peut pas être ainsi, car le joueur finit par souffrir. C’était très difficile de pouvoir jouer un match comme celui-ci, intense, 90 minutes sans s’arrêter. Si j’avais été en meilleure forme, j’aurais certainement fait un meilleur match”.

10:37 – “Tuchel avait la voix du loser” pour Daniel Riolo

Le chroniqueur sportif de RMC, connu pour ses commentaires parfois très tranchés, a jugé dans l’After de RMC que le coach parisien avait fait de mauvais choix tactiques et qu’il s’en rendait sans doute compte. “Tuchel avait la voix du loser”, a-t-il lancé, alors que Christophe Dugarry a livré cette analyse : “Il ne met pas les quatre fantastiques pour renforcer son milieu de terrain et pour amener Marquinhos au milieu de terrain et pour soulager un peu Gueye qui est en difficulté en ce moment et Verratti qui n’a pas joué depuis un moment. À l’arrivée, tu mets 5 mecs derrière pour un seul attaquant qui est Haaland. Qu’il m’explique ce qu’il a voulu faire. Quel problème il a voulu résoudre en jouant à 5 derrière, je ne comprends pas la logique. Je comprenais celle du 4-3-3 mais celle du 5-2-3 je ne la comprends pas, cette tactique n’a aucune cohérence”.

09:40 – Le frère de Presnel Kimpembe insulte Thomas Tuchel

C’est une vidéo qui devrait poser quelques problèmes au défenseur parisien : le frère de Presnel Kimpembe, manifestement très déçu par le match d’hier soir, a mis en ligne un message assez explicte. “Tuchel, j’espère que tu vas bien niq*** ta mère, fis de p*** va !”, peut-on le voir prononcer sur son compte Instagram.

09:31 – La réaction de Kimpembe

“Ça a été un match compliqué, face à une bonne équipe. Il y a eu beaucoup de déchet technique et on n’a pas su créer des occasions. On a pris le deuxième but très vite après avoir égalisé, ça met un coup au moral. Ça n’a rien à voir avec le schéma tactique. C’est nous qui jouons. On a encore un match retour à la maison. On va travailler à l’entraînement et voir comment ça va se passer au Parc”, a réagi le défenseur parisien au micro de RMC Sport.

09:20 – L’Equipe encense Haaland après son match XXL face au PSG

Le journal sportif L’Equipe a attribué la note de 8 au Norvégien, qui apparaît de plus en plus comme un prodige du football. “Sept matches en C1, 10 buts dont un doublé hier soir (mardi). On assiste sans doute à la naissance d’un géant”, écrit le quotidien.

09:04 – Witsel très satisfait du match de son équipe

La réaction du Belge au micro de RMC Sport : “On fait un match presque parfait. C’est dommage que l’on prenne ce but, mais au final on a fait un super match, on a été vraiment super bien organisés. On a été agressifs sur le ballon, notamment sur Neymar et Mbappé. Sur l’ensemble du match je pense qu’on a été plus dangereux qu’eux. C’est un buteur (sur Haaland), il a 19 ans, c’est un grand talent et un futur crack. Il a une énorme marge de progression”

08:53 – VIDEO – L’entraîneur du PSG : “On a manqué de rythme”

Pour Tuchel, les joueurs du PSG n’ont pas montré l’étendue de leurs capacités hier soir, en jouant de manière trop timide. “On a joué avec la peur de faire une erreur”, a-t-il analysé.

08:39 – Marquinhos : “On devra gagner à la maison”

Interrogé après cette défaite logique du PSG, Marquinhos ne s’est pas caché face à la prestation moyenne des Parisiens mais veut déjà se projeter sur le retour.

Lire la suite sur Linternaute.com