Grosjean dévoile une nouvelle photo de son impressionnante cicatrice à la main gauche

Romain Grosjean, ancien pilote de Formule 1, a dévoilé l’importante cicatrice recouvrant sa main gauche, gravement brûlée lors de son terrible accident lors du Grand Prix de Bahreïn en novembre 2020.

La peau rougie par les brûlures qui s’étendent du pouce à l’annulaire. Romain Grosjean a dévoilé une nouvelle photo de l’impressionnante cicatrice qui recouvre une bonne partie de sa main gauche, sévèrement brûlée lors du terrible accident du Français le 29 novembre 2020 au Grand Prix de Bahreïn.

Alors pilote chez Haas, il avait perdu le contrôle de sa monoplace après avoir percuté l’arrière de celle du Russe Daniil Kvyat. Il s’était ensuite encastré dans les glissières de protection, sa voiture se scindant en deux au moment de l’impact avant de s’embraser instantanément.

Il lui avait fallu 28 secondes pour s’extraire de son cockpit et de sa monoplace, aidé par un médecin pour sauter par-dessus les barrières. Il s’en était tiré avec une immense frayeur et des brûlures aux deux mains. Il avait déjà dévoilé l’étendue des dégâts sur la droite. Mais il avait conservé les bandages plus longtemps sur la gauche, davantage sévèrement touchée.

Un peu plus de dix mois plus tard, il dévoile les séquelles sur celle-ci et confie ressentir des douleurs régulières, notamment lorsqu’il prend l’avion. “Voler n’a pas toujours été sympa pour ma main gauche mais aujourd’hui, j’ai passé un vol sans douleur, a-t-il confié en affichant une photo de son organe. Et ça fait du bien.”

Sur le même sujet

En Indycar chez Andretti Autosport en 2022

Romain Grosjean n’avait pas pu participer aux derniers Grand Prix de la saison après son accident. En juin dernier, il devait effectuer un test à bord de la voiture Mercedes de Lewis Hamilton en marge du Grand Prix de France. Mais celui-ci avait été reporté à une date ultérieure. Il a poursuivi sa carrière dans le sport automobile en s’engageant sur le championnat Indycar au sein de l’écurie Dale Coyne Racing. Fin septembre, il a changé d’équipe pour rejoindre Andretti Autosport pour prendre part à l’intégralité des courses du championnat en 2022.

Lire la suite sur RMC Sport